Bande-annonce
Affiche Barfly

Barfly

(1987)
12345678910
Quand ?
6.9
  1. 0
  2. 1
  3. 10
  4. 29
  5. 49
  6. 147
  7. 330
  8. 176
  9. 39
  10. 10
  • 791
  • 56
  • 579

Henry Chinaski est l'alter ego de Bukowski, dans un Los Angeles rendu intemporel où la nuit semble pouvoir s'étirer à l'infini sur ses créatures. Chinaski boit, écrit des poèmes, arrive même parfois à ramener une fille, à condition qu'elle soit plus ivre morte encore que lui-même. Lorsque Henry...

Casting : acteurs principauxBarfly

Casting complet du film Barfly
Diffusion TV
Barfly
  • vendredi 28 juin sur Ciné+ Club à 20:50
  • lundi 1 juillet sur Ciné+ Club à 17:15
Tous les films diffusés à la TV
Match des critiques
les meilleurs avis
Barfly
VS
Poésie, amour et whisky.

Dans la vie d’Henri Chinasky ça sera plutôt dans l’autre sens, parce que tout commence par un bon, au moins un, pas forcément bon, verre de whisky. Rien de tel pour lui mettre la tête à l’amour. Et Wanda elle est comme lui, elle aime bien le whisky. Mais pas trop l’amour : “I want never fall in love. I don't wanna go through that. I can't.” Et il lui répond, de sa voix très étrange, avec ces intonations sorties de nulle part : “Don't worry. Nobody's ever loved me yet.” Nous voilà dans le thème...

14 4
Triste poésie.

J'ai vu le film sans savoir que cela était une biographie fictionnelle autour de la vie de Bukowski. J'ai vu des acteurs d'une telle justesse que j'éprouvais chaque seconde de ce drame social. J'ai vu une détresse innommable baignant dans une violence d'un pathétisme dont seul l'alcool connaît les arcanes. J'ai vu du sang, de la bave, de la bière, des ordures, des larmes, des couteaux, des flics, ... Mais je n'ai pas vu la poésie. Est-ce un bon film ? Oui. Faut-il le voir ?... Lire la critique de Barfly

4 4
PostsBarfly
Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (15)
Barfly
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
La vie en "Nuit d'ivresse" !

Film à part ! Du coup (de rouge, ou tout autre !), l'envie de le voir au plus vite et celle de l'éviter à tout prix s"équilibrent. Parce qu'il est signé du cinéaste de la marginalité : drogue ("More") ; déviances sexuelles ("Maîtresse") ; jeux ("Tricheurs")... Parce qu'il s'agit cette fois de la dérive alcoolique sous sa forme la plus désespérée, donc la plus... Lire la critique de Barfly

11 12
Avatar Ticket_007
7
Ticket_007 ·
Critique de Barfly par Pedro_Kantor

Barfly. Traduit dans la langue de D'Ormesson, on obtient pilier de comptoir (littéralement c'est mouche (fly), de comptoir (bar)). Un film puissant. Barbet Schroeder nous y décrit les errances d'Henry Chinaski, un alcoolique notoire, pilier de bar récurrent, poète remarquable à ses heures perdues, et qui vivra une aventure passionnée avec une autre soularde. Le réalisateur nous invite à un... Lire l'avis à propos de Barfly

7
Avatar Pedro_Kantor
9
Pedro_Kantor ·
Pet d'âme

« Now look girls. Be realistic. None of us hardly know another. Basically, strangers to each other. Heh, we've passed one night, and we ???? met in a bar. Be realistic, there's no way, there's no reality ???? of this » Dans un bar il y n'a de cristallisé que le verre, tant que le pilier ne l'enfonce pas dans la lentille du pilier voisin. Le glaçon même est plus ordonné que nous, bien... Lire l'avis à propos de Barfly

4 2
Avatar VernonMxCrew
8
VernonMxCrew ·
Découverte
Deux paumés dans la nuit

Il ne s'agit pas de la peinture tragique d'un homme miné par l'alcoolisme mais une chronique dans laquelle l'amour côtoie le génie, l'humour et la création artistique, une dérive de 2 piliers de bar qui hantent les nuits opaques de Los Angeles, une déambulation éthylique d'un roi de la beuverie qui boit et reboit jusqu'à l'anesthésie, quand il ne se bat pas comme un chiffonnier avec une brute... Lire la critique de Barfly

10
Avatar Ugly
7
Ugly ·
Critique de Barfly par Caine78

Une production Golan-Globus avec pour réalisateur Barbet Schroeder et interprètes principaux le duo Mickey Rourke / Faye Dunaway : si vous avez association plus improbable ! Toujours est-il que les deux producteurs ont beau avoir financé les pires merdes qui soient, tandis que la chute artistique n'était plus très loin pour l'ami Mickey, « Barfly » est une étonnante réussite. 18 ans avant le... Lire la critique de Barfly

1
Avatar Caine78
8
Caine78 ·
Toutes les critiques du film Barfly (15)
Bande-annonce Barfly
Vous pourriez également aimer...