Affiche Basketball Diaries

Critiques de Basketball Diaries

Film de (1995)

  • 1
  • 2

Un petit mouchoir imbibé d'éther : let's fly !

Très méconnu ce petit film. Pourtant, il fut un temps où Dicaprio pouvait encore jouer dans un biopic sympa sans avoir besoin d'un kilomètre carré de costume d'époque, d'une épaisse couche de blush, d'un décor à 500000 $ et d'un salaire équivalent au PIB du Tadjikistan. Le film se base sur l'autobiographie d'un ancien junkie new yorkais devenu artiste, Jim Carroll. Nous sommes dans le New-York... Lire la critique de Basketball Diaries

21 6
Avatar RudolphD
8
RudolphD ·

Magie du début

Beaucoup, s'interroge encore sur l'engouement pour Di Caprio. Il a beaucoup perdu la flamme c'est un fait. Il m'intéresse beaucoup moins qu'avant, mais tout de même, ses premiers rôles, quelle claque. A ses débuts il était comparé à James Dean, bof... le seul point commun que je lui trouvais était peut être des ados, jeunes hommes déchirés qui se cherchaient une place dans l'existence. Après... Lire l'avis à propos de Basketball Diaries

26 13
Avatar AnimaMundi
10
AnimaMundi ·

Voir ce film et vomir...

Ce film poignant provoque chez le spectateur un véritable malaise. L'histoire d'une bande d'amis qui petit à petit sombredans le cercle infernal qu'est celui de la drogue.Tout au long, on prête une attention tendue et un intérêt désespéré au destin brisé de Jim, jeune homme féru de basket. Celui-ci s'enfonce au plus profond du chaos, tant et tant qu'aucune remontée ne semble envisageable. Et... Lire la critique de Basketball Diaries

16 2
Avatar emmanazoe
8
emmanazoe ·

Attention, dépendance assuré !

Deux ans avant Titanic de James Cameron, Leonardo Dicaprio démontrait ses talents d’acteur dans ce biopic sur la vie de Jim Caroll un écrivain et poète Américain dont le scénario s’est largement inspiré de l’autobiographie de celui-ci « The Basket Ball Diaries ». Le film traite d’un sujet récurrent et sensible au cinéma... Lire la critique de Basketball Diaries

17 6
Avatar Chris Tophe
8
Chris Tophe ·

Les âmes mortes.

Ancré dans les années 90 qu'il dépeint d'une manière froide, sans espoir, où la jeunesse ne trouve qu'un souffle de vitalité dans les excès et la recherche continuelle de soi, The Basketball Diaries, adaptation d'un roman du junkie/musicien Jim Carroll, est un film froid, austère, assez terrible dans sa peinture quasiment nihiliste d'un monde gangrené par l'effort... Lire la critique de Basketball Diaries

10
Avatar 21st Century  Christ
6
21st Century Christ ·

DiCaprio crève (à) l'écran

C'est toujours un sentiment bizarre d'aimer un film qui traite d'un sujet aussi sensible que la drogue: on assiste à la descente aux enfers du héros avec une étrange fascination, une envie qu'il se reprenne en main, et en même temps plus il s'enfonce et plus on a envie de voir comment il va en finir. Assister à la destruction d'une personne, ça n'est pas en soit une partie de plaisir, et... Lire la critique de Basketball Diaries

5
Avatar iori
8
iori ·

The Junkie Diaries

BON. Par où commencer.... Le premier élément qui m'a poussé à voir ce film, c'est la mention "Basketball" dans le titre ( vous l'aurez compris, je suis un féru de ce sport). Ensuite, j'avoue être davantage attiré par un film tiré d'un livre, qui plus est biographique, qu'un scénario tout bête. Enfin, dans mes motivations, il y avait bien évidemment l’interprétation de notre Léo internationale... Lire la critique de Basketball Diaries

5 3
Avatar Cézar
5
Cézar ·

Critique de Basketball Diaries par ollymovics

Ce film m'avait marqué étant ado, mais il fallait que je le revoie car j'en avais oublié le contenu, et je sais qu'on est plus aussi vite impressionné à 30 qu'à 17 ans. Je confirme, ce film me parait plus "banal" aujourd'hui, mais tout de même pas trop mal foutu. La mise en scène est certes parfois un peu simpliste, mais nous offre aussi quelques très beaux moments. Le sujet qu'est la drogue,... Lire la critique de Basketball Diaries

4
Avatar ollymovics
7
ollymovics ·

La drogue et ses conséquences désastreuses

Le film inconnu sur la drogue qui manquait entre "Trainspotting" et "Requiem for a dream", les célèbres films du genre. Une réalisation classique qui nous situe en plein New-York catholique et malfamé comme on le voit rarement, un vrai décor aussi bien puritain que chaotique. Malgré la difficulté de s'identifier à travers les protagonistes (quelle bande de cons quand même), on se retrouve trés... Lire la critique de Basketball Diaries

2
Avatar Memed Chenille
7
Memed Chenille ·

Critique de Basketball Diaries par Caine78

J'avoue avoir un peu hésité entre cette note et celle inférieure. Il faut reconnaître qu'au moins Scott Kalvert a essayé de donner à l'œuvre une identité, ce qui est à tout son honneur. Hélas, si vous avez de la personnalité et n'en faites rien, il y a peu de chances pour que votre film soit fascinant : c'est le cas ici. J'ai eu exactement le même sentiment (en un peu moins déplaisant) que... Lire l'avis à propos de Basketball Diaries

Avatar Caine78
3
Caine78 ·
  • 1
  • 2