👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Directement inspiré du comics éponyme, Gotham by Gaslight plonge directement le spectateur dans une Gotham de l'époque Victorienne aux forts reflets de la Londres de Sherlock Holmes et de Jack l’Éventreur. L'on n'aurait pas été surpris de voir un Watson ou un Moriarty glisser son petit nez dans l'intrigue sympathique d'une enquête morbide, comme ils ont toujours l'habitude de le faire, en bien comme en mal.

En ce qui concerne l'adaptation, c'est très réussie. On retrouve l'ambiance gothique et dark de son personnage principal, qui vient s'opposer au glauque profondément sale d'un Jack l’Éventreur très bien représenté à l'écran : on pourrait croire que leurs deux univers sont complémentaires, et ils le sont d'une certaine manière, mais c'est lorsqu'il s'agit de représenter la violence sanguinaire que le chevalier noir est largué.

L’Éventreur apporte la violence, la cruauté et des litres de sang à l'univers pourtant complexe et déjà torturé de l'homme chauve-souris; en témoigne le premier meurtre d'une abominable brutalité, où l'on verra un personnage de référence se faire massacrer d'une horrible manière. Une petite référence en début de film qui pose déjà le cadre de ce qu'on y trouvera par la suite : des horreurs, de multiples références à l'univers du chevalier, croustillantes et inattendues, et des retournements de situation imprévus.

Une fin qui en jette viendra, par ailleurs, bouleverser ce qu'on attendait de la rencontre des deux personnages; excellent plot twist qui surprend autant qu'il satisfait, autant vous dire que la surprise de taille laisse pantois. Quand on connaît l'identité du tueur, on ne peut qu'applaudir l'intelligent travail d'intrigue exécuté.

On ne fera pas d'éloges sur la mise en scène ou l'animation, toutes deux très bonnes mais n'apportant rien de plus que le cahier des charges des adaptations animés de comics réussies. L'on voudrait que cet énième Batman sorte des sentiers battus, qu'il innove un tant soit peu sur son travail de forme (alors que la représentation poisseuse de la Gotham de l'époque était des plus réussies), en plus de son travail de fond.

Dommage qu'il soit réussi mais pas extraordinaire, on aurait pu y tenir un nouveau grand film d'animation made in DC Comics. Ne reste plus qu'à se contenter d'admirer le fond du film, son écriture et son travail d'adaptation, et ce même si quelques dialogues pêchent par simplicité. Mais de manière générale, c'est un excellent petit animé peut-être un poil trop court.

Batman: Gotham by Gaslight
LeFameuxRuben
7

The Bat and the Knife.

Décidément les films Batman ne font que se renouveler, alors qu'il y a seulement 3 semaines sortait le vraiment très sympathique Scooby-Doo et Batman : L'Alliance des héros dans une ambiance pop...

Lire la critique

il y a 4 ans

7 j'aime

3

Batman: Gotham by Gaslight
EricDupont2
7

Batman vs Jack l’Eventreur!!!!

DC reste incontestablement le roi des animes bien au-dessus de marvel(voir le pitoyable ultimate et ses potes)!! on retrouve l’adaptation du Batman du 19 siècle(version parallèle du chevalier...

Lire la critique

il y a 4 ans

5 j'aime

Batman: Gotham by Gaslight
Anilegna
7

Batman vs Ripper

Que voilà une chose surprenante. Un Batman vintage, un Gotham clône du Londres de la fin du XIXème, une version étrangement plus ancrée dans le réalisme que sa version originale moderne. En effet,...

Lire la critique

il y a 2 ans

4 j'aime

Batman v Superman : L'Aube de la Justice
FloBerne
9

Là où le Bat blesse

Quatre ans, c'est long. C'est très long. En quatre ans, t'as le temps de changer de meuf, de maison, de voiture, de vie; de sexualité, même. En gros, quatre ans c'est aussi long qu'attendre un film...

Lire la critique

il y a 6 ans

42 j'aime

65

Marvel's The Punisher
FloBerne
8

Miracle et drama

Saison 1 : 9/10. Au cinéma, nombre de personnages se sont fait massacrés pendant des décennies, sans vergogne ou une once de progrès. Les comics aussi ont été touchés par cette mode de la...

Lire la critique

il y a 4 ans

33 j'aime

4

Les 4 Fantastiques
FloBerne
2

Des fois c'est dur d'être un geek... Putain mais quelle purge !!

Dans le ptit bled paumé où je passe le clair de mes vacances s'est proposée une expérience pas commune : voir le film "Les 4 Fantastiques" en avant première. Nourri d'espoirs et d'ambitions, je me...

Lire la critique

il y a 7 ans

32 j'aime

42