The Punisher v Superdeprimé : Who watches the watchmen ? A Lois Lane movie (léger spoilers)

Avis sur Batman v Superman : L'Aube de la Justice

Avatar BaguetteSèche
Critique publiée par le

Man of Steel avait déjà provoqué pas mal de remous dans son adaptation du fameux alien messianique, de sa propension a à la destruction jusqu'à l'absence du slip rouge mais dans l'ensemble on était face à un film assez frais dans sa version très sombre de l'univers DC (qui a néanmoins toujours été moins "fun" et plus rigide dans son approche du super héros que Marvel).

Malheureusement Snyder en explorant ce versant assez tragique de sa première réalisation a fait dans la surenchère dans à peu près tous les domaines... sauf les bons.
Le premier énorme échec est Batman, le personnage partait déjà avec un gros handicap à mes yeux avec son casting (Affleck ne m'inspire qu'antipathie, de l'homme à l'acteur) mais l'écriture a tout simplement flingué le reste.

En effet, dans ce film Batou est une brutale machine à tuer, le fait qu'il marque ses proies capturées comme du bétail n'est pas non plus très loin d'en faire un véritable psychopathe.
Je n'ai rien contre les personnages avec une franche inclinaison à s'assurer que la racaille ne puisse plus jamais faire de mal à personne mais voilà: ça n'est pas Batman...
La chauve souris brise des membres, casse des mâchoires, bat des types jusqu'à l'inconscience, menace de les lâcher du haut d'un immeuble, etc... (la liste des sévices est longue) mais ça n'est pas un tueur et encore moins à la mitrailleuse calibre 50.
Le film essaye de justifier ce comportement en insistant bien sur le fait qu'on est face à une version très tourmentée, limite psychologiquement brisée, après 20 ans de lutte contre les pires psychopathes de Gotham mais à mes yeux cela reste une grossière incompréhension du personnage à tous les niveaux, sans son code éthique (qu'il respecte quasi pathologiquement) Bruce Wayne perd son exceptionnalité et donc son intérêt.
On aurait pu avoir un Batman confronté au dilemme du meurtre lors de sa confrontation avec Superman mais le personnage est déjà un tueur endurci au début du film, belle occasion ratée.

Superman quand à lui s'en sort un peu mieux malheureusement la fainéantise de l'écriture est palpable, on est face à l'exact même personnage que lors de Man of Steel avec les même soucis que dans l'histoire précédente et une progression minime depuis le premier film, bof en somme.

Enfin un mot sur Lex Luthor (incarné par Jesse Eisenberg) qui est incroyablement faible, on a l'impression d'être confronté à un très mauvais pastiche du Joker version Heath Ledger, personnage aussi très mal écrit dont les motivations apparemment sont alimentées par le fait qu'il s'est fait abuser par son père (?), ça a peut être un sens pour les charlat... euh, psychanalystes mais pour l'audience on repassera. Au final on a un méchant ni drôle, ni intimidant, ni même inquiétant avec lequel on ne peut pas non plus compatir, bref un ratage total d'autant plus incompréhensible que Luthor est l'un des méchants charismatique de l'univers DC.

Après l'écriture des personnages le second défaut majeur du film est la structure: QUE C'EST LONG ! Trois heures entières ! Et le pire c'est qu'avec autant de pellicule le film arrive à galérer dans sa narration.
La première heure et demi est purement soporifique, alors bon, il fallait peut être expliquer à ceux qui n'ont pas vu Man of Steel la situation mais on se serait bien passer totalement des aventures de Lois Lane, il faudrait compter mais je pense qu'elle a plus de temps à l'écran que Superman lui même en dehors des scènes de combats, l'ironie c'est qu'elle est sans doute le protagoniste le mieux écrit et joué tout en étant celui qu'on a le moins envie de suivre quand on va voir Batman v Superman, une caractéristique qu'on peut attribuer aussi à Wonderwoman dans un degré moindre (qui est sauvée malgré tout par une scène de combat extrêmement badass), à la fin on a tout simplement trop de personnages à introduire et aucun qui ne sort du lot.

L'intrigue quand à elle est confuse et assez illogique:
- le meilleur détective du monde infoutu de découvrir l'identité d'un grand brun beau gosse aux yeux bleus qui se déguise avec des lunettes (là où Lex Luthor apparemment en sait plus que l'ensemble des agences américaines sans la moindre raison livrée).
- Luhtor apparemment en veut à
- Batman décide d'attaquer un convoi comme le pire des bourrins en massacrant tout le monde (au lieu de cambrioler discrétement, comme il le fera d'ailleurs plus tard).
- Lex Luthor en a visiblement rien à foutre de la protection de ses serveurs, où sont stockées des informations top sercret, pour laisser leur salle ouverte et non gardée à deux pas des cuisines.

On ajoutera les grands moments de débilités comme au début lorsque les employés restent comme des veaux dans la tour Wayne jusqu'à ce que Bruce les appelle pour leur ordonner d'évacuer alors que Zod et Superman sont en train d'étriper la moitié des buildings de la zone et qu'un gigantesque vaisseau alien vaporise la ville devant leurs yeux.
Il y a aussi cet instant assez gênant où les deux bonshommes en capes se rendent compte que leurs mamans ont le même nom et qu'apparemment cela change tout, un bel example de dialogues qui n'auraient jamais dû passer la première lecture du script.
Parlons également du petit sénateur de la cambrousse américaine donne accès à une zone militaire la plus sensible du monde ainsi qu'a l'arme biologique d'une race alien (Zod) à un milliardaire pour le moins excentrique.
Enfin le fait qu'apparemment Superman n'a jamais daigné rencontrer les leaders du monde durant la dernière année pour s'expliquer sur ses intentions avant d'être convoqué par un comité à propos d'une obscure opération de la CIA concernant un chef de guerre africain.
Je chipote vous me direz, "toutes les fictions demandent une suspension consentie de l'incrédulité" mais ça n'est pas moi qui ai choisi de faire un film avec une thématique réaliste centrée sur la responsabilité et la légitimité des super-héros à rendre justice dans la société.

Pourtant tout n'est pas raté dans ce Batman v Superman, d'abord les scènes d'action sont dans l'ensemble bien réalisée, le jeu d'acteur (à l'exception de Luthor) est correct

Au final si Zack Snyder a raté sa fresque épique, il n'a pas non plus réalisé la catastrophe industrielle que certains prétendent (même si il en est passé près), le principal souci du film reste qu'il y avait a trop de plats entre lesquels jongler pour ne pas en fracasser la moitié au sol, l'ensemble aurait gagné a être plus modeste

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 161 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de BaguetteSèche Batman v Superman : L'Aube de la Justice