Je croyais que c'était un film sur les bras de fer

Avis sur Battle of the Sexes

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Les auteurs ont vraiment foiré leur film.

À partir du moment où le sujet n'est lancé qu'à la moitié, on peut se dire que quelque chose cloche. En effet, cette rivalité, ce combat tant attendu n'est jamais vraiment préparé. Au lieu de ça, les auteurs s'intéressent à la vie privée de chacun des deux combattants. Pourquoi pas ? Mais dans ce cas, autant éviter les romances faciles et conflits laissés en suspens. Les auteurs ne font que tourner autour du pot pendant une heure, puis se lancent enfin dans le combat mais ne font jamais qu'aborder timidement leur sujet. Comme s'ils avaient eu peur de froisser le public masculin ou féminin.

On ne sait même pas où ils ont voulu en venir au final : est-ce pour réclamer une équité entre les sexes ou bien pour dire que la femme peut être plus forte que l'homme ? L'héroïne répète à plusieurs reprises qu'elle veut être autant respectée que l'homme mais le scénario ne met jamais en avant qu'un combat pour prouver la supériorité de l'un ou l'autre. Au-delà des faits réels, on ne sent pas un réel travail d'écriture mettant en avant l'un ou l'autre sujet, c'est brouillon, ambigu. Cette rivalité est trop peu développée : le match ne laisse place qu'à peu de tension tandis que les affrontements hors terrain sont anecdotiques. Le combat pour l'équité est donc desservi par l'intrigue ; quant au combat pour la supériorité de l'un ou l'autre... on sort avec l'idée que l'homme reste supérieur puisque les auteurs n'arrêtent pas de mettre en avant l'âge avancé de Riggs (on voit même Riggs refuser de s'entraîner).

L'héroïne est tellement peu intéressante. La romance que les auteurs lui ont collé n'aide pas vraiment tant c'est convenu et sans surprise. Son adversaire est bien plus intéressant : soumis chez lui et paradeur dehors. Il aurait fait un bien meilleur sujet à lui tout seul. Evidemment, les auteurs auraient dû se sortir les doigts du cul et approfondir cette relation avec sa femme autant qu'exagérer son comportement avec les autres.

Tout est donc pauvrement exploité et terriblement convenu : on sait qui va gagner avant même d'avoir vu le film et les auteurs semblent ne prendre aucun film. Il aurait fallu qu'ils prennent une position un peu plus claire, un peu plus affirmer, quitte à froisser. Ou au contraire parler d'autre chose et utiliser ce combat pour aborder d'autres sujets. Mais il ne le font pas non plus, du moins sans plus de développement. On se retrouve donc avec un film parfaitement inoffensif, qui ne froissera personne, qui ne racontera pas grand chose, qui reposera juste sur un reconstitution historique.

La mise en scène est plutôt plaisante, il faut l'avouer. La reconstitution est sympa, certaines images comportent le grain de l'époque, c'est joli à voir. Les décors et costumes sont bien, juste un peu trop propres (c'est toujours comme ça avec les reconstitutions historiques, on a toujours l'impression, d'après ces films, que les gens étaient plus propres que nous avant). Les acteurs font du bon boulot : Carell a une bonne bouille et joue bien avec son regard triste, juste dommage que ses fausses dents prennent tant de place ; Pullman est excellent, dommage qu'il soit si peu développé, c'était le grand méchant idéal ; la plupart des acteurs et actrices secondaires font le boulot correctement ; Emma Stone m'a déçu : son interprétation est très fonctionnelle et anonyme, elle n'a pas grand chose à offrir à son rôle (en même temps, son personnage est le plus pauvre du récit).

Bref, ce film est très décevant. Le duo de réalisateurs n'aura fait qu'un bon film (et encore, j'ai peur de le revoir), c'est dommage ; mais bon, leur carrière n'est pas terminée, j'imagine qu'ils feront encore une petite dizaine de films, ils pourraient faire quelque chose de bon dans tout ça.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 356 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Fatpooper Battle of the Sexes