Advertisement

Fausse bonne idée

Avis sur Battlestar Galactica : The Plan

Avatar numerimaniac
Critique publiée par le

Si Battlestar Galactica est sans doute l'une des séries les plus incroyables jamais sorties, il ne faut pas pour autant accueillir avec un sourire béat ce film tiré de la série, sous prétexte que cela permet de rester proche des personnages de la série.

L'histoire de ce film tient de ce mensonge écrit au générique de la série à chaque nouvel épisode : les Cylons - les ennemis des humains - auraient un plan depuis le début : "And they have a plan". Sauf que non, ils n'ont pas de plan. C'était du marketing, une accroche, une façon d'inciter à regarder, jouant sur la corde facile du complot à révéler. Ils n'ont jamais eu de plan les Cylons, et c'est tant mieux, tellement la série se débrouille mieux sans, en créant une sorte de science-fiction naturaliste qui se joue de la science, des prophéties, de la foi, de la politique, de l'amour et de la guerre.

Visiblement, les créateurs de la série, sans doute pris de remords, se sont mis en tête d'expliquer ce qui se serait passé "hors champ" : à savoir ce plan plein de manigances. Pour cela, l'idée a été de construire un scénario qui collerait avec celui créé à l'origine. Résulat : un rafistolage malheureux inutile.

Dans la forme, le film ressemble à une succession de scènes coupées d'un DVD bonus. Dans le fond, le film parvient à casser le personnage le plus important de la série : Boomer. Alors qu'elle représente le personnage ambigu par excellence, coincé entre l'amour et le sentiment d'appartenance, le film explique qu'elle n'a été que la victime d'und hypnose fondéd sur la vision d'un éléphant en bois. On passe d'un personnage tourmenté par sa conscience à une victime aveugle. Dommage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 555 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de numerimaniac Battlestar Galactica : The Plan