Grandiose !

Avis sur Beasts of No Nation

Avatar David Rumeaux
Critique publiée par le

Remarqué avec des oeuvres comme Sin Nombre, Jane Eyre ou la premiére saison de True Detective, Cary Fukunaga est revenu, sans promo, avec une exclusivité Netflix… et un grand film !

le film se déroule dans un pays africain quelconque. Agu est un jeune enfant que la guerre va rattraper. Embarqué en tant qu’enfant soldat aprés la mort de ses parents, il se retrouve sous les ordres d’un homme charismatique…

Beasts of No Nation est un film ambitieux, durant prés de 2H20. Et pendant ce temps, pas le temps de s’ennuyer. Car on y suit cet enfant (grandiose Abraham Attah) dont la vie va être détruire, dont l’enfance va être volée par la guerre, mais aussi par ceux qui les instrumentalise. En effet, personne ne s’en prend à des enfants, même s’ils sont menaçants. Et si Agu est des plus réticents au départ, il finit par perdre tout espoir, persuadé que sa seule chance, c’est de suivre ce leader qui les traite presque comme un ami, comme un pair (et interprété par le génial Idris Elba)

Grâce à une mise en scéne qui parvient à montrer la violence du sujet sans pour autant tremper dans le sang (loin de là même), le réalisateur confirme qu’il fait parti des plus grands et qu’il faudra le suivre. Son casting essentiellement composé d’acteurs locaux est tout simplement excellent et on se prend à se passionner pour cette histoire, au point que j’aimerais découvrir le livre dont elle est tirée. Beasts of No Nation est, pour moi, une des grandes surprises de cette année et confirme la volonté de Netflix de faire de la qualité !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 316 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

David Rumeaux a ajouté ce film à 1 liste Beasts of No Nation

  • Films
    Affiche The ABCs of Death

    Les meilleurs DTV

    Cette liste se compose des meilleurs films (à mon sens) qui n'ont pas connu de sortie salles. Et donc aussi des films disponible...

Autres actions de David Rumeaux Beasts of No Nation