👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

En s'inscrivant ici (et peut-être involontairement de sa part) dans les traces des cinéastes du vide (je pense ici aux cinémas de Yasujiro Ozu, Michelangelo Antonioni, Chantal Akerman et Wim Wenders), Claire Denis signe une œuvre cinématographique magistrale et pourtant méconnue. Le silence et la perfection des images, des cadres, des lignes et des corps en font une chorégraphie solaire, dont la puissance des sentiments qui s'en dégage n'a d'égale que la poésie et la densité du propos. Aucun corps et aucune peau ne m'avaient autant captivé depuis le "Persona" d'Ingmar Bergman. Au bout d'une heure et demi, le spectateur sort alors irradié autant par les paysages que par la puissance mutique des acteurs. Ce chef d’œuvre contemporain du cinéma français apparait in fine aussi radical qu'essentiel au cinéma tout court.

ThibaultBgdd
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleurs films des années 1990

il y a 1 an

1 j'aime

Beau Travail
Sergent_Pepper
8
Beau Travail

Corps à corps et désaccords

C’est sur la musique que s’ouvre et se conclue Beau Travail : des titres pour danser, diffusés par un night-club d’abord bondé où les légionnaires se mêlent à la population locale de Djibouti. La...

Lire la critique

il y a 11 mois

15 j'aime

2

Beau Travail
Teklow13
8
Beau Travail

Critique de Beau Travail par Teklow13

La mobilité dans l'immobilisme, ou comment parvenir à rester là, vivant dans un monde minéral mort, comment éviter de se cristalliser, de se figer. Beau travail est un ballet incessant de corps en...

Lire la critique

il y a 10 ans

10 j'aime

Beau Travail
youli
5
Beau Travail

Abstraction concrète

Beau TRAVAIL sur les corps, de l'esthétisation à l'érotisme, de l'absurdité de la répétition à la beauté du geste. Beau travail également sur la folie habituelle de l'armée et de ses...

Lire la critique

il y a 11 ans

7 j'aime

2

Drive My Car
ThibaultBgdd
9
Drive My Car

Nos douleurs d'aujourd'hui

Après les très réussis Passion, Senses ou encore Asako I & II, Ryusuke Hamagushi livre son film le plus complet et le plus puissant aussi bien sur la qualité de sa narration et de son rythme que...

Lire la critique

il y a 9 mois

2 j'aime

Le Désert des Tartares
ThibaultBgdd
8

Le plaisir est dans l'attente

Ovni cinématographique, "Le Désert des Tartares" prend pour objet l'attente. Celle d'un bataillon et du lieutenant Drogo, tenant une citadelle septentrionale d'un pays imaginaire face à un ennemi...

Lire la critique

il y a 1 an

1 j'aime

Beau Travail
ThibaultBgdd
9
Beau Travail

Sous le soleil, les corps

En s'inscrivant ici (et peut-être involontairement de sa part) dans les traces des cinéastes du vide (je pense ici aux cinémas de Yasujiro Ozu, Michelangelo Antonioni, Chantal Akerman et Wim...

Lire la critique

il y a 1 an

1 j'aime