Affiche Beaumarchais, l'insolent

Critiques de Beaumarchais, l'insolent

Film de (1996)

Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur

C'est plaisant, et virevoltant. Luchini y est très à son affaire, et c'est peut-être un de ses meilleurs rôle au cinéma. Dommage que le reste du casting reste en permanence dans son ombre sans que leurs personnages soient jamais vraiment développés comme ils auraient du l'être. La faute aux scénaristes et réalisateur plutôt qu'aux acteurs, tous de bonnes tenues. Le résultat en est qu'on... Lire la critique de Beaumarchais, l'insolent

17 4
Avatar Samu-L
6
Samu-L ·

BEAUMARCHAIS L'INSOLENTde Edouard Molinaro

Edouard Molinaro ne ménage pas sa monture et fonce à toute allure dans la période de 11 années (1773-1784) qui vont de la fin du procès Göetzman à la première de sa pièce de théâtre "Le mariage de Figaro". Adaptation d'une pièce de 1950 non jouée de Sacha Guitry. Le spectateur côtoie une foultitude de personnages sans vraiment les appréhender tous et peut se noyer un peu dans des passages... Lire l'avis à propos de Beaumarchais, l'insolent

7
Avatar littlebigxav
6
littlebigxav ·

Les lumières de Beaumarchais

Incarné avec fougue et talent par un Fabrice Lucchini au sommet de sa forme, Beaumarchais apparait tour à tour jouisseur, talentueux, malicieux, fourbe, modeste, opportuniste, romantique... et bien sûr insolent. Il met par exemple en relief son côté extrêmement polyvalent : écrivain audacieux, marchand rusé, amant fervent, politicien convaincu, escrimeur vaillant en illustrant chacune des... Lire la critique de Beaumarchais, l'insolent

2
Avatar Chicago
8
Chicago ·

La vie en tourbillon

Quelquefois le culot paye et le public suit. À moins de considérer que ce qui fut possible en 1996 ne serait pas concevable aujourd’hui, où les progrès de la massification, de l’inculture et des blockbusters ne permettraient pas de parier un kopeck sur le succès au box-office d’un film français intelligent, brillant, consacré à un auteur qu’on ne joue plus guère et à une période historique... Lire l'avis à propos de Beaumarchais, l'insolent

2
Avatar Impétueux
7
Impétueux ·

Biopic réussi d'un personnage attachant

Un biopic réussi doit rendre son personnage central captivant et attachant. Et là avec Fabrice Luchini dans le rôle de Beaumarchais, on est servi, nous dépeignant un personnage intelligent, tolérant mais aussi très complexe. il n'incarne pas le personnage, il l'habite. Evidemment le reste de la distribution est écrasé et éparpillé (normal pour un biopic) mais on remarquera quelques belles... Lire l'avis à propos de Beaumarchais, l'insolent

Avatar estonius
9
estonius ·

Molinaro, l’assommant.

C’est sans doute très bien sitôt qu’on parvient à y entrer, d’autant que la mise en scène, sans être fulgurante, est plutôt soignée, énergique. Les décors aussi, les costumes, les dialogues tout est minutieux, bien travaillé. Ajoutez un casting hallucinant : Qui excepté Molinaro, était capable de réunir dans un même film, Fabrice Luchini, Sandrine Kiberlain, Michel Piccoli, Jean Yanne, Michel... Lire la critique de Beaumarchais, l'insolent

Avatar JanosValuska
4
JanosValuska ·

Critique de Beaumarchais, l'insolent par Ygor Parizel

Ce film semi-biographique sur Beaumarchais est un bon plaisir cinéma. C'est vraiment amusant de voir la reconstitution de cette époque de l'Histoire française, les divers personnages célèbres et évidemment le héros délicieux et pinçant. Le texte inspiré de Sacha Guitry est rempli de moments et de répliques écritent avec brio. Pour ne rien gâcher, F. Luchini dans le rôle-titre qui lui va comme... Lire la critique de Beaumarchais, l'insolent

Avatar Ygor Parizel
8
Ygor Parizel ·

décevant et prévisible...

Sur le papier, on pouvait s'attendre à un film à la gloire de Beaumarchais, avec toute l'exubérance de Lucchini... Et bien, c'est malheureusement le cas : des tirades improbables jouées avec excès, le tout servi par un scénario toujours attendu... Dommage Lire l'avis à propos de Beaumarchais, l'insolent

3
Avatar Guitsby
5
Guitsby ·

Critique de Beaumarchais, l'insolent par Mayout

Mon film culte d'enfance (oui, j'étais très cape, épée & époque dans ma jeunesse.. Et encore maintenant je dois dire) . 7/10 pour la scène du procès pleine de bons mots ! Et puis, Luchini est encore une fois, très bon ! Lire la critique de Beaumarchais, l'insolent

Avatar Mayout
7
Mayout ·

Lucchini, l'insolent

C'est toujours un plaisir de voir un Lucchini, acerbe et forcément insolent. Malgré de beaux costumes et de beaux décors, la dimension historique se retrouve aspirée par un rythme mené tambour battant. Et c'est bien dommage car le plaisir s'estompe au fur et à mesure que l'on prend du recul sur ce film. Lire la critique de Beaumarchais, l'insolent

2
Avatar oncletom
5
oncletom ·