Avis sur

Before Midnight par Le Blog Du Cinéma

Avatar Le Blog Du Cinéma
Critique publiée par le

On retrouve un vieux couple d’amis (rencontré en 1995 avec Before Sunrise puis revu en 2004 avec Before Sunset) Jesse et Céline, cela nous épargne les phases de présentation si souvent disgracieuses au cinéma. Voilà une très bonne idée que de faire vieillir un couple d’amoureux comme un couple d’acteurs sur l’écran. Les neuf années séparant chaque film correspondent au temps de la fiction, ainsi ces deux personnages semblent avoir développé une identité propre, indépendante d’un quelconque scénariste, réalisateur ou producteur. Certes, entre temps Jesse et Céline ont vaguement incarné une certaine Julie Delpy et un Ethan Hawke mais les voici enfin revenus à leur véritable identité.

Une fois l’excitation des premiers moments des retrouvailles passée, les mauvaises habitudes reviennent. Qu’est-ce que ça parle ! Les deux premiers volets restaient crédibles puisque Jesse et Céline ne formaient pas encore un couple. Les mille et une questions que se posaient les personnages paraissaient naturelles. Dans Before Midnight, les deux sont ensemble depuis une décennie, ont eu des jumelles et les dialogues font tache. Personne ne s’engueule de cette manière après 10 ans de vie commune. Cela ne s’arrête aux deux protagonistes puisqu’ils sont entourés d’une série de déclinaisons archétypales du couple. Et ça dialogue. Ca ne fait d’ailleurs que cela. Les dialogues très « méta », quoiqu’élégants, virevoltent parmi les banalités sur le couple, les oppositions masculin/féminin, le sexe, l’amour …

Côté réalisation, l’image est assez belle, la mise en scène n’est pas trop appuyée et bien sentie, le gros point noir est l’utilisation de la musique (les quelques notes de piano sur un personnage seul pour signifier le doute, la nostalgie, le romantisme ou je-ne-sais-quoi m’a, moi, bien fait rire). Autrement, le film ose les plan-séquences qui confèrent réalisme et intimité aux dialogues.

Before Midnight est sauvé par un grand capital sympathie, ses acteurs sont bons, les personnages hauts en couleur, le Péloponnèse pour décor, les couchers de soleil… Bref, le film irrite souvent mais reste un joli moment de retrouvailles. Bien que bavards et se prenant trop au sérieux… ils sont quand même sympas!

---
Auteur : Maxime

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 894 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Le Blog Du Cinéma Before Midnight