👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Critiques de Belladonna

CorentinPtrs
8
CorentinPtrs

Des sens animés

Selon Hiroki Azuma* on pourrait scinder l'animation nippone en deux catégories : le full anime et le limited anime. La première regroupe ceux qui misent sur l'expression, le mouvement et la fluidité...

Lire la critique

il y a 8 ans

Gand-Alf
8
Gand-Alf

Valse avec le Diable.

Présenté aux festivals de Berlin et d'Avoriaz en 1975, Kanashimi no Belladonna est le troisième et dernier volet de la trilogie érotique Animerama produite par le grand Osamu Tezuka et la société...

Lire la critique

il y a 6 ans

Franck_Plissken
9

Gimme Sorcery, Sex 'N Plague!

Sorte d'expérience visuelle arty  venue d'ailleurs, ce **Kanashimi No Belladonna** -du cinéaste Japonais **Eiichi Yamamoto**- nous emmène dans un maelstrom visuel incroyable. Ne...

Lire la critique

il y a 6 ans

Morrinson
6
Morrinson

Klimt pour adultes

"Belladonna", ou le film d'animation qui bouscule et questionne la notion de genre, tant on a affaire à un objet inclassable, bigarré, excentrique, aux inspirations et thématiques très diversifiées...

Lire la critique

il y a 6 ans

forkmotion
3
forkmotion

Belladonna de la tristesse : tristement meh.

Il y a quelques temps est ressorti au ciné un vieux film d'animation de 1973, Belladonna. Je ne connaissait pas, ni de nom ni du réalisateur, mais beaucoup disent que c'est un chef d'oeuvre, à voir...

Lire la critique

il y a 6 ans

Ninesisters
8
Ninesisters

Critique de par Ninesisters

De nos jours, il n'est pas rare d'entendre parler d'animation expérimentale. Pourtant, il ne faut pas croire que cela soit un phénomène récent, preuve en est ce film de 1973 adapté d'un livre du...

Lire la critique

il y a 10 ans

ºOlivia
4
ºOlivia

SURESTIMATION SUPREME

En allant le voir, je pensais avoir affaire à une fresque psychédélique où l'illustration animée servirait un récit aux questionnements principalement existentialistes sur fond de rock progressif,...

Lire la critique

il y a 6 ans

Metakoura
9
Metakoura

Le caractère charnel du dessin (ft. le Diable phallique et autres joyeusetés)

"Les pas du chagrin ne résonnent pas encore" Eh bien voilà, à peine la séance terminée je m'élance, me précipite (tout du moins autant qu'on peut se précipiter en attendant le métro) chez moi pour...

Lire la critique

il y a 6 ans

ValM
8
ValM

Critique de par ValM

Quasiment invisible en France, où il ne fût d'ailleurs jamais exploité malgré sa présentation à Avoriaz en 1975, La Belladone de la tristesse (autrefois « La Sorcière ») constitue une expérience à...

Lire la critique

il y a 7 ans

mikeopuvty
3
Mike Öpuvty

Sabbat sale homme.

████████████████████████████&#96...

Lire la critique

il y a 6 ans