👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Critiques de Belle de jour

GuillaumeRoulea
8

Ombres et Lumières

En ayant vu pour la énième fois, "Belle de jour", je me demande à quel point ce film de Luis Bunuel, n'est pas à l'origine du "malentendu" qui existe entre le public et Catherine Deneuve et à quel...

Lire la critique

il y a 9 ans

Watchsky
10
Watchsky

Buñuel et Sade

Dans son autobiographe, Luis Buñuel souligne la grande influence qu'on eut sur son oeuvre les écrits du Marquis de Sade. De fait, le réalisateur espagnol n'a jamais manqué dans ses films de faire...

Lire la critique

il y a plus d’un an

MrOrange
9
MrOrange

Cet obscur objet du désir

Catherine Deneuve, pur objet de fantasmes, au cœur d'une trouble histoire de songes et de questionnement du désir. Le film est tout sauf misogyne, bien au contraire, il est même plutôt féministe dans...

Lire la critique

il y a 7 ans

Sergent_Pepper
8

Les manants et la putain

Le goût pour le souffre et la provocation de Buñuel ne sont plus à prouver lorsqu’il s’attaque au roman de Joseph Kessel, qui fit déjà scandale lors de sa publication en épisodes dans la presse...

Lire la critique

il y a plus d’un an

bidulle3
9
bidulle3

Critique de par bidulle3

Véritable objet de désir, Catherine Deneuve est ici plus qu'une icône de beauté, plus qu'une jeune femme désiré et dénudé, elle incarne le plaisir charnelle de l'homme, l'avidité du sexe et la soif...

Lire la critique

il y a 9 ans

Black-Night
7
Black-Night

Critique de par Black-Night

Belle De Jour est un bon film atypique. Cette œuvre, une sorte de drame érotico-fantaisiste n'a rien perdu de son caractère sulfureux, tiré du roman éponyme de Joseph Kessel. Entre fantasme et...

Lire la critique

il y a 6 ans

ErrolGardner
7

Belle de jour pas si belle, sans ombrelle, assez belle dans l’ombre pour se faire péter la rondelle.

Le film souffre un peu de la censure de l’époque (qui pourtant a « décoincé son cul » peu de temps après. Mais il est aussi en cela l’un des derniers films manifestes d’une époque où l’érotisme dans...

Lire la critique

il y a 9 ans

EIA
5
EIA

Critique de par EIA

Le sujet est intéressant, une femme qui n'ose vivre ses fantasmes qu'au sein d'une maison close, à l'insu de son mari, et sous un autre nom. Mais il me laisse comme un goût de pas assez. Trop sage...

Lire la critique

il y a 9 ans

BrunePlatine
5

Belle d'ennui

Vu comme une comédie, Belle de jour est réussi - ce qui, sans doute n'était pas l'intention première de Luis Bunuel lorsqu'il adapta le roman de Joseph Kessel qui se voulait, selon les dires de...

Lire la critique

il y a 5 ans

Kahled
8
Kahled

Fantasmes, inconscient et désirs refoulés : Freud selon Buñuel

Buñuel est sûrement le cinéaste freudien par excellence quand on voit comment il traite dans ce film inconscient et désirs refoulés. Ce qui est tout d'abord intéressant à relever est la multitude de...

Lire la critique

il y a 7 ans