Ben Hur 1959 versus 2016

Avis sur Ben-Hur

Avatar Solona
Critique publiée par le

Personnellement, je ne trouve pas que ce soit un bide total. Je pense que ceux qui n'ont pas vu la version de 59 peuvent adhérer. C'est acceptable. Les scènes mythiques me manquent, pas de rencontre avec Quintus Arius (Jack Hawkins) ni de bataille navale. Lorsque l’on sait ou et comment cette bataille fut filmée, avec les moyens de l’époque on comprend que ce fut une prouesse technique formidable

La course de chars filmée en CGI, remplace difficilement la scène de William Wyler. Lorsque l'on connait les moyens de l’époque (1959), cela restera une performance fabuleuse pour les décors et la mise en scène. 
Dans la nouvelle version, il y a bien sur des incohérences que je ne suis pas à même de juger, les professionnels s’en chargent. Mais je reconnais que pour le profane, cette course n’est pas un fiasco.

A mon avis, le choix des acteurs est plus crédible, du moins physiquement. Des bruns à la peau matte et aux yeux marrons, ça passe mieux que les blonds aux yeux bleus de l'époque de Charlton Heston.

Dans la version de 1959, Messala (Stephen Boyd) était plus crédible. Les expressions de son visage exprimaient bien mieux la haine et il n’était pas en proie à des états d’âme comme dans la version 2016 ou il passerait presque pour le pauvre Centurion embêté par son méchant Chef Marcus. Cela ne cadre pas du tout avec l’idée que l’on peut se faire d’un Centurion. La position de Messala dans la version de 1959 est plus franche de coudée, il est romain, Centurion, il se doit d’être fidèle à Rome et il n’y a pas de place pour les questions existentialistes.

C'est surtout la fin qui m'a agacé au plus haut point.. Le style "tout est bien qui fini bien" Le méchant Messala, devient gentil, il épouse sa bien aimée, la famille est réunie etc etc.. non, la franchement non, ça ne passe pas. Revue et corrigée par Timour Bekmambetov. Messala est pardonné, les femmes reviennent de la Vallée des Lépreux sans cicatrices (ben voyons), tout est bien qui fini bien, les franches accolades virile et haut les coeurs Messala épouse la soeur de Ben Hur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1765 fois
8 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Solona Ben-Hur