Le direct to dvd qui doit faire mal à William Wyler

Avis sur Ben-Hur

Avatar Nicolas Villemagne
Critique publiée par le

Très déçu, j'avais déjà peur rien qu'à l'idée de ce remake, alors vous vous doutez bien que lorsque l'on a évoqué Jack Huston (que j'ai beaucoup aimé dans Boardwalk Empire), être Judas dans cette nouvelle version, je me suis dit "ils ne sont peut-être pas si cons que ça". Eh ben j'avais PUTAIN de tort !

Ben-Hur de William Wyler est très probablement mon Péplum préféré EVER. J'ai fais du latin, et à l'époque je fus très heureux de pouvoir partager ce film avec mes camarades en l'emmenant en cours pour le visionner (ouais j'avais un super prof). Donc en tant que fan absolu de la version de 1959, je suis bien obligé de les comparer (puis merde, quand tu fais un remake tu sais qu'on va comparer ta version avec la précédente qui aura marqué les esprits). Donc déjà perdre une heure et demie de film par rapport à cette version que je chéris tant, il est évident que je vais hurler (car perdre un film dans le film, ça fait quand même beaucoup).

Donc on dit au revoir à toute la partie de l'adoption de Judas qui le sauve des galères, et à une bonne partie de l'aspect religieux, qui ici ne représente plus grand chose, si ce n'est un prétexte pour justifier la barbarie des romains.

Au-delà du scénario qui tronque en partie le film, nous avons également le droit à des dialogues tout moisies sortie des meilleurs scénaristes de blockbusters ou de Direct to DVD, ainsi qu'à leur confrère monteur qui nous a fait là un montage épileptique du film comme si le gars ne croyant tellement pas en son film se sentait obligé de faire au plus vite afin que le spectateur n'ai pas le temps de se dire, putain que c'est nul. En même tant venant du réalisateur de Abraham Lincoln : Chasseur de vampires, je ne pense pas qu'il fallait s'attendre à beaucoup mieux.

En tant que détracteur des images de synthèses bien évidemment je trouve leur utilisation sur ce film complètement inutile et plutôt mal réalisé sur certaines scènes (ce n'est pas toujours le cas, je le reconnais), mais franchement c'est tellement plus bandant de voir que c'est du vrai plutôt que de la synthèse, alors pourquoi ils perdurent dans ce choix à la con; je ne suis pas contre la synthèse sur tous les films, ni sur toutes les scènes d'un film, mais comme pour tout, il faut savoir doser, et faire en sorte que ce soit le mieux fait possible, afin que ce soit au service du film.

Puis sans aller dans le débat Whitewashing (que fait également le film de 1959), mais qu'est-ce que fout Morgan Freeman dans ce film ? Je n'ai rien contre lui, mais il faut reconnaître que ces dernières années il ne fait pas les meilleurs choix de carrières qui soit. Puis cette coupe de cheveux, non mais n'importe quoi^^ Concernant le reste du casting à part Toby Kebbell qui fait un Messala plutôt convaincant, on regrette de ne pas voir plus Rodrigo Santoro qui après avoir fait Xercès, tient ici le rôle de Jésus Christ (sympa le CV), qu'on voit malheureusement très peu comparé à la version de 1959, et dont l'impact est moindre sur l'histoire, le reste du casting est plutôt oubliable, pas de fulgurances dans le jeu des autres comédiens selon moi.

Bref, j'étais très inquiet avant de voir cette nouvelle version de Ben-Hur, et mes craintes étaient fondées (que dire de plus).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 261 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Nicolas Villemagne Ben-Hur