Apocalypse.

Avis sur Berserk : L'Âge d'or - Partie 3 : Descent

Avatar Boubakar
Critique publiée par le

Un an après l'emprisonnement de Griffith et le départ de Guts de la Brigade des Faucons, cette dernière est désormais menée par Casca, mais un peu comme un coq sans tête. Le groupe est constamment en fuite, à cause de la faute causée par Griffith, mais le retour de Guts va mener aux retrouvailles avec Griffith, devenu méconnaissable à cause d'une année de tortures. Ce qui va provoquer chez lui un changement irréversible et causer la perte des Faucons...

Troisième et dernier film, qui fut consacré à la jeunesse de Guts, il était très attendu par les fans en raison du passage dit de l'éclipse, qui va faire basculer Berserk dans une ère de violence, de mort, de sang, et qui va sceller le destin de cet héros.
Et il faut dire que, contrairement aux débuts, les moyens sont bien là, avec des mouvements fluides, des animations irréprochables, et une mise en scène à la hauteur, notamment ce moment apocalyptique, où va naitre un nouveau démon, et une source de haine pour Guts.

Au final, ces trois films auront été de belles réussites, étant très fidèles au manga, si on excepte les personnages secondaires un peu évincés, et qui a su garder cet aspect gore et sexuel qui en fait aussi une de ses forces. Il n'y a aucune trace d'édulcoration, c'est frontal, et les liquides, le plus souvent souvent rouges, coulent par litres.
A présent que les trois films constituent les treize premiers volumes du manga, la suite a été adaptée en plusieurs séries télévisées ; de quoi suivre la vengeance de Guts...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 862 fois
2 apprécient

Autres actions de Boubakar Berserk : L'Âge d'or - Partie 3 : Descent