Fracture de la rétine et du cerveau.

Avis sur Berserk : L'Âge d'or - Partie 3 : Descent

Avatar Samuraï PizzaCat 猫
Critique publiée par le

Bon voilà. Tout est dit. Il y a longtemps que je voulais lire les mangas, mais j'aime pas commencer une série qui n'est pas terminée, parfois on ne sait pas quand ce sera terminé justement, et dans certains cas on commence à douter de savoir s'il y aura bien une fin. Je pense à mon regretté One Piece dont j'ai laissé tomber la lecture. Bref, pour le coup, un film en trois parties est tout indiqué, en plus réalisé par la meilleure boîte d'animation de l'univers (si, si), l'excellent Studio 4°C à qui on doit deux de mes films favoris : Amer Béton et Mind Game.

Sans déc. Les mecs ont créé leur studio pour moi. Ils ont tout compris. Non seulement les graphismes sont beaux à en crever, mais en plus les univers qu'ils développent sont parfaits. Ici, l'immense travail de Kentaro Miura dont j'ai pu contempler les planches est mis en valeur par une animation somptueuse, des couleurs superbes. Au départ un peu rebuté par la 3D, je me suis tout de même régalé de voir que les visuels s'affinaient au fil du récit, les mouvements se faisant plus fluides et les textures plus subtiles. C'est le visionnage de cet ultime épisode qui m'a poussé à mettre cette note, ultime elle aussi.

C'est simple : le film possède tous mes rêves et cauchemars réunis. D'une armée de monstres infernaux en passant par une romance torturée, c'est sans concessions que les réalisateurs nous tissent une épopée brutale, sombre et mélancolique. Les personnages sont des diamants bruts de charisme, ils possèdent le style absolu (rien que ça). Non mais vous avez vu la classe de Guts ? Déjà le mec se nomme Tripes, ça en dit long. Tripes parce qu'ils est courageux, mais aussi parce qu'il peut t'éventrer en un clin d’œil. Ce héros ferait passer Conan pour un scout (en slip). D'ailleurs dans Berserk, les références à Conan sont nombreuses, mais on pourrait citer aussi The Thing, Phantom of the Paradise et nombre de films d'horreur mettant en scène vampires ou démons...

C'est au sein de cette alchimie unique mêlant épées géantes, batailles hardcore et magie ancienne que ces fous de japonais nous transportent à travers l'une des plus belles œuvres qu'il m'aie été donné de voir, tant sur le fond que sur la forme. Un anime à déconseiller à vos enfants mais qui possède une force rare et incroyable, une réalisation et des enjeux à couper le souffle.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 251 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Samuraï PizzaCat 猫 a ajouté ce film d'animation à 4 listes Berserk : L'Âge d'or - Partie 3 : Descent

Autres actions de Samuraï PizzaCat 猫 Berserk : L'Âge d'or - Partie 3 : Descent