Glaciale trahison

Avis sur Betrayal

Avatar 6nezfil
Critique publiée par le

Une femme médecin apprend à l'un de ses patients que leurs conjoints sont amants. A partir de cette révélation, tout se détraque. Dans son troisième long-métrage, Serebrenikov nous plonge dans un récit polansko/lynchien, surtout dans sa dernière partie, aux frontières de la folie. La mise en scène est envoutante, avec une image gris/bleue, mais le scénario cessant d'être lisible, le film, qui réfute toute émotion, prend une distance de plus en plus glaciale.

outbuster
Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 122 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de 6nezfil Betrayal