Affiche Big Jake

Critiques de Big Jake

Film de (1971)

Rejetons de présence

Du 100% Wayne Factory. Avec John, le daron en acteur principal, à la réalisation (même si non crédité) et à la production. Y'a même deux fistons du Duke pour jouer sa progéniture. Sans oublier Maureen O'Hara qui fait aussi un peu partie de la famille. Pour une fois, la contamination du western spaghetti a du bon, ça oxygène un peu le tout, qui sent pas mal le consanguin. Le semblant... Lire l'avis à propos de Big Jake

13 6
Avatar Pruneau
7
Pruneau ·

La rançon de la vieille gloire

Ca commence plutôt pas mal, un peu comme Lucky Luke contre Joss Jamon, avec cette petite bande de pourritures dont on présente le pedigree avant de les voir à l'oeuvre. Le problème, c'est qu'après, la horde sauvage ne sert plus à grand chose, c'était bien la peine de donner autant de détails ! Pour le reste, John en vieux de la vieille, se retrouve à se taper la corvée de rançon dans un monde... Lire la critique de Big Jake

15 6
Avatar Torpenn
6
Torpenn ·

Le crépuscule des pionniers

Big Jake fait partie des westerns de la fin de carrière de John Wayne, comme Chisum, Rio Lobo, les Voleurs de trains, les Cordes de la potence ou Une bible et un fusil, souvent moins chargés en psychologie et moins subtils que les classiques qu'il a tourné avec Ford et Hawks, mais tout aussi... Lire la critique de Big Jake

15 10
Avatar Ugly
7
Ugly ·

Critique de Big Jake par AMCHI

Un western plutôt décevant de la part de John Wayne, si l'histoire est pas mal tout cela est desservi par une mise en scène manquant cruellement de rythme et les fusillades sont mal filmées (notamment celle avec les voitures). Lire la critique de Big Jake

Avatar AMCHI
3
AMCHI ·

BIG JAKE de George Sherman

Le film commence par un genre de préambule où un narrateur fait la description des membre de la bande de John Fain. Les turpitudes et vices de chacun sont soigneusement décrits, faisant de ce gang une redoutable horde de sauvage. Cette impression est confirmée par le massacre dans la ferme McCandles, puis par la suite plus rien. Ces redoutables outlaws sans foi ni loi, retors et qui ne valent... Lire la critique de Big Jake

1
Avatar littlebigxav
5
littlebigxav ·