Et hop sans les yeux

Avis sur Bird Box

Avatar Moizi
Critique publiée par le

Franchement tout ce foin pour ça ? Forcément l'idée du film fait penser à Sans un bruit, franche réussite de cette année, on change le sens, hop cette fois on peut faire du bruit, mais on ne peut pas voir... Et franchement ça ne donne rien du tout. En fait c'est même difficile de sentir le danger, parce qu'en vrai les gens aveugles ça existent et ils vivent très bien et donc on est obligé de rajouter plein de trucs pour réussir à créer des situations qui pourraient être stressantes si c'était bien fait.

Je ne connais pas la réalisatrice, j'ai juste vu qu'elle a réalisé Brothers (l'original), mais franchement ça ne vole pas bien haut. Alors ce n'est pas que sa faute, car le scénario est nul à chier, mais quand même niveau mise en scène ça ne vole pas bien haut non plus.

Disons que rien que la construction du film est problématique, on a deux temporalités distinctes qui se mélangent, des analepses qui se situent au moment où la crise commence et le présent avec Sandra Bullock qui mène une barque.

Le film commence et c'est immédiatement sacrément chiant, on se tape Bullock enceinte (on y croit bien fort, le botox ça n'aide pas à tomber enceinte lorsqu'on est ménopausée hein) en pleine discussion avec sa sœur, on lui invente un problème d'engagement... problème qui va si loin que les enfants dont elle s'occupe elle les appelle boy et girl... Là c'est plus un petit problème, c'est pathologique ! Mais bon ça ne sert à rien dans le film, jamais ça ne sera rappelé à part le non choix des prénoms... et vu qu'ils n'ont pas de prénom tu sais immédiatement comment va finir le film... C'est fou ce que c'est cousu de film blanc...

Et puis partout autour d'elle les gens se mettent à se suicider... Ok, sauf qu'on a déjà eu Phénomènes qui fait ça et c'était bien plus inventif dans les mises à mort, là c'est juste inintéressant tant c'est simple et convenu.

L'histoire ressemble ensuite à un film de zombies où les gens sont réfugiés contre une menace extérieure, faut gérer le stock de nourriture, etc. Sauf qu'encore une fois, autant revoir Zombie de Romero. Quel intérêt de voir ça ? Les personnages n'ont aucune personnalité, on a juste John Malkovitch qui vient cabotiner et cachetonner en jouant le vieux type bourru et une grosse enceinte, qui est grosse et hyper chiante et émotive (ou devrais-je dire : émotive donc chiante). Les autres on ne sait rien d'eux, ils servent à rien et tout ça est beaucoup trop mou pour avoir un quelconque intérêt.

Et en fait tout ce beau monde trouve un très bon moyen de survivre, mais il faut que le scénario avance alors on invente des problèmes, c'est gonflant tant c'est artificiel et non justifié. Par exemple vu qu'il suffit d'être en intérieur pour ne pas mourir, on va inventer des gens qui ne sont pas sensibles à la vue des monstres et qui sont fascinés par eux et qui vont pousser les autres à ouvrir les yeux... Je ne dis pas, ça aurait pu être sympa, si ça avait été bien fait... La fascination aurait pu être à l'image de celle pour l'Alien dans Alien 3, un truc vraiment glauque. Là on sent juste l'artifice trouvé à la dernière minute pour que l'histoire ne fasse pas du surplace. On ne pouvait pas invoquer un groupe de pillards comme dans un film de zombies, parce que bon se déplacer sans voir à l'extérieur est quand même compliqué, donc on trouve un truc pour avoir la même chose...

Franchement si elle voulait faire un film de zombies, qu'elle fasse un film de zombies (mais la mode semble être passée).

Et pour montrer tout le vide du truc, on a comme dans Sans un bruit un accouchement, là il est même double et dans Sans un bruit on sent la menace de chaque instant, parce qu'il faut être silencieux et déjà que c'est dur de ne pas faire de bruit lorsqu'on est constipé je ne te dis pas lorsque tu accouches... Là les femmes sont dans la maison bien à l'abri, on sait qui va s'en sortir et qui ne va pas s'en sortir vu qu'on a deux temporalités différentes, tout ça est expédié très vite et finalement l'accouchement ne pose aucun problème ! C'est vraiment incroyable de rater un enjeu aussi puissant. Non, là on rajoute artificiellement du danger...

Le film rate tout à la chaîne et finalement c'est juste de l'ennui qui nous gagne. Le film a ses références, prend des inspirations à droite à gauche, mais pour ne rien en faire parce qu'il n'a jamais compris ce qui en faisait le sel.

Du contenu informe en plus pour Netflix.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1798 fois
14 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Moizi Bird Box