Rien de fabuleux

Avis sur Birds of Prey (et la Fantabuleuse Histoire de...

Avatar Ko dan
Critique publiée par le

J'attendais beaucoup de ce film sur Harley Quinn sans Joker. Voir comment l'actrice a poussé son entrainement et son appropriation pas si mal dans Suicide Squad, il y avait moyen de faire un bon truc. Et bah rien de tout ça.

Le personnage est fou, d'accord, son passé intello revient et fait échos à son efficacité, super... mais on ne s'y attache presque pas. Larguée par Joker, elle casse les pieds à tout le monde et se fait montagne d'ennemis... qui la nouvelle apprise veulent se venger. Entre temps une ado récupère un objet précieux pour le mafieux du coup (dead skull) et la voilà qui décide de la protéger (bon au début c'était pour la capturer, mais on n'y croit pas une seconde). Du coup d'autres personnages féminins arrivent avec pour point commun, un soucis avec un homme. Et elles latent des hommes.

Côté personnages, l'assassin à un bon background, par contre en faire une nana qui rale tout le temps? C'est celle qui est la plus plausible en baston par contre. Black cannary, je sais pas il manque un truc. La flic a une histoire intéressante mais survolée, son rôle dans le film étant limite négligeable. Harley, le côté fou est bien, la phase rupture intéressante, ses passages doctorat agrémentent, le niveau athlétique plus que convainquant, mais le tout peine a convaincre.

Passage éclair sur certaines scène qu'Harley résout de la façon la plus débile, mais qui marche... c'est trop parodique pour coller à DC, heureusement c'est rare.

Alors du coup scénario bof, mais on se dit ça va bien bastonner... on s'emballe pas.
Le film a un second problème que je développe en bas. La chute de qualité des films quand l'usage d'un personnage féminin est à but politique ou idéologique pour des raisons commerciales.
Ici ça ressemble à quoi?

Les chorégraphies de combat sont nulles... et quand je vois les prouesses physique de l'actrice... mais quel gachis d'efforts. Les personnages féminins frappent si fort que les hommes volent, à 10 contre une ils viennent 1 par 1 pour prendre leur coup, les autres s'agitent sur place pour simuler l'action... non mais le réalisateur n'a même pas fait l'effort de choisir des plans dynamique et masquer les gars plantés sur place. Les mecs en arme à feu viennent au corps à corps dans un couloir... un classique, mais quand limite un groupe entier ne tire presque aucun coup de feu... enfin si ils tirent mais dans un obstacle etc.
Bon en gros niveau baston c'est moins réaliste et fun qu'un bon vieux Bud Spencer et Terrence Hill

Bilan, un film qui fait parfois sourire mais on a tellement vu mieux à tous les niveaux qu'il est au ras du sol. L'action ennuyante, mal faite, voir caricaturale, gache le tout.

J'ai jeter le film /20

Ce film est un énieme film post MeToo "pro féminin". C'est à dire qu'il montre des femmes badass "parce que" face à un monde peuplé d'hommes tous méchants, agressifs, menteurs et du message girl power. Et le soucis c'est qu'il montre sans justifier pourquoi.

Ici les femmes sont mises en avant sans acheminement (sauf l'assassin) et pour contraster, voir justifier les hommes sont rabaissés à une caricature de ce qu'il y a de plus négatif. Sérieux on est dans un DC comics ok mais limite Dick Tracy était moins caricatural en déformant les visages de la pègre.
Harley et ses copines déboitent des gars débiles, dans des situations pas réalistes pour un sous avec un force et résistance supérieure. Les mecs volent au moindre impact et inversement quand elles prennent un coup y a l'impact mais c'est tout... puis godmode et c'est fini.

Quand je vois ce que Margot Robbie est capable de faire, vous auriez pu lui filer les chorégraphies de John Wick. Et non cette scène de la prison où les gars sont à 10 "autour" d'elle et venir se battre un par un parler trop, se coucher au premier coup... et les coups bon sang qu'ils sont téléphoné...

Pour faire simple ils ont voulu faire que les actrices se battent comment des super héroines masculine, mais clairement cela ne leur allait pas et ils ont du adapter les chorégraphies en fonction au lieu de les adapter à des femmes.

Et pourtant on en a des exemples de personnage féminin bien construits qui deviennent badass on en a eu Repley, Sarah Connor, Kill Bill, la dernière Lara Croft, atomic blonde... même Dora. Qu'ont elles en commun? Un scénario, un personnage développé et un univers à leur dimension.

Ma Harley Quinn préférée restera celle du dessin animé Batman, on la voit peu mais elle y est mieux écrite.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 39 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Ko dan Birds of Prey (et la Fantabuleuse Histoire de Harley Quinn)