BlacKkKlansman !

Avis sur BlacKkKlansman - J'ai infiltré le Ku Klux Klan

Avatar David Rumeaux
Critique publiée par le

Et voici le nouveau Spike Lee. Basé sur des "p***** de faits réels" comme nous le dis la bande annonce. Mais est-ce que cela suffit ? Non. Heureusement, le film assure derriére !

Tout cela se déroule au début des années 70. Ron Stallworth est le premier officier de police noir de Colorado Springs. Affexté à de petites tâches et s'ennuyant un poil alors qu'il ambitionne bien plus, il finit par contacter le Ku Klux Klan pour s'y infiltrer...

Sauf que, vous le comprendrez bien, le bonhomme va avoir du mal à entrer physiquement. Il fait donc appel à son collégue qui va le remplacer lors des rencontres physique. Le film démarre sur deux séquences hors contexte mais qui illustre bien la haine raciale de l'époque. Et la fin du film nous rappelle que... cela n'a malheureusement pas changé. Difficile de sortir totalement indemne du film. Pourtant, celui ci, étant donné sa durée, est obligé de dédramatiser réguliérement par des situations pleine d'humour et de nombreuses notes d'espoirs. Le film n'est en aucun cas une charge contre"les blancs", mais bel et bien une histoire incroyable qui rappelle que rien n'est gagné, mais aussi que tous ces gens, haineux, sont fondamentalement irréfléchi.

Le film ayant l'avantage de posséder un excellent casting et porté par un metteur en scéne des plus capables, qui profite aussi de son directeur photo pour donner un côté trés "blacksploitation" à son image, il n'y a pas grand chose à redire sur l'aspect technique. L'imagerie et le contexte sont parfaitement représenter et le choix final d'afficher des images de documentaire actuel est peut-être anti-cinématographique mais rend trés bien. Alors à part une ou deux longueurs, voici un excellent film à voir !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 174 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

David Rumeaux a ajouté ce film à 1 liste BlacKkKlansman - J'ai infiltré le Ku Klux Klan

Autres actions de David Rumeaux BlacKkKlansman - J'ai infiltré le Ku Klux Klan