On esquive un peu le sujet

Avis sur BlacKkKlansman - J'ai infiltré le Ku Klux Klan

Avatar Ismael24
Critique publiée par le

Si on considère le dernier Spike Lee uniquement comme un film de genre (en l’occurrence le genre policier rétro) il est plutôt sympathique avec un équilibre assez réussi entre le drame et la comédie, sans oublier ce qu’il faut d’humour, de finesse dans l’écriture et de talent de la part des acteurs.

Sauf que le sujet est chaud bouillant et toujours d’actualité, comme le rappellent assez maladroitement les dernières minutes du film, qui tombent un peu comme un cheveu sur la soupe et donnent l’impression que le réalisateur a voulu se rattraper in extremis après avoir eu peur de se brûler les doigts pendant les deux heures précédentes.

Mais la vraie faiblesse de Blackkklansman c’est la comparaison inévitable avec Mississipi Burning, le chef d’œuvre d’Alan Parker de 1988 et seul autre film à ma connaissance à traiter aussi directement du KKK. Les deux films montrent un talent et un savoir-faire, mais là ou Parker ose s’attaquer frontalement et brutalement au sujet, Spike Lee fait un film autour du sujet (comme simple thématique de son histoire policière). Dommage, mais si son film peut contribuer à faire connaître Mississipi Burning à des nouvelles générations ça sera déjà ça.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 161 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Ismael24 BlacKkKlansman - J'ai infiltré le Ku Klux Klan