Moyen à tous points de vue

Avis sur BlacKkKlansman - J'ai infiltré le Ku Klux Klan

Avatar Hagstrom
Critique publiée par le

BlacKkKlansman est un film médiocre (je rappelle dès maintenant que cette définition renvoie à ce qui est entre bon et mauvais). En l’occurrence BlacKkKlansman n'est ni un bon film, ni un nanard, il oscille, il hésite, il propose sans assumer, il évoque sans jamais vraiment rien dire, il dénonce mais toujours en retrait.En bref, il use de bien des facilités afin de s'éviter à tout prix la prise de risque:

Pas vraiment subversif:
On reste bien lisse sur l'opposition entre Kkk et black power, chacun jouant son registre et l'opposition. Pas de lien, pas vraiment d'interrogation sur la violence et le dogmatisme, pas de discours sur la la nécessité du combat pour faire passer ses idées. Peu de critiques de manières générales, chacun joue dans sa cours dans une opposition manichéenne un peu fade qui ne propose rien allant à contre courant. Les scènes de violences tirées de faits réels à la fin du film débarquent comme un cheveu sur la soupe, comme si le film se rappelait vouloir être politique après nous avoir sorti un happy end des plus classiques.

Pas vraiment drôle:
Entre punchlines un peu faibles et quiproquo téléphonés, on ne s'amuse pas vraiment. Les "meilleures" scènes sont dans la bande annonce, tout comme le pitch complet du film d'ailleurs. Comment faire du drôle et du parodique sans dénaturer ses personnages ? Le film hésite entre grotesque et sérieux, il veut faire rire et peur en même temps, mais fini par échouer dans les deux catégories. Il est pourtant possible d'y arriver quand on regarde du coté du cinéma des frères Cohen par exemple, mais cet exercice demande un peu plus de doigté que ce qui est proposé ici.

Pas vraiment à la hauteur des comédiens:
Le film est plutôt bien joué, mais c'est le traitement des personnages qui semble poser problème. Toujours en cause cette volonté de passer de la comédie aux "faits graves et réels", les personnages font la girouette pour coller à ce prérequis et perdent en cohérence. Les membres du kkk sont tour à tour, vraiment méchant, puis des gros beaufs, puis super flippants, puis de nouveau grotesques... Pareils coté flic, 20 minutes de réactions racistes, puis c'est les meilleurs potes du monde, je te donne une promo et une affaire mais je fais tomber tes feuilles dans le couloir pour pas que le spectateur oublie qu'on est des méchants flics racistes...

Pas vraiment bien écrit:
Le pitch est simple et clair et tiens dans la bande annonce. Pas vraiment de surprise donc car il ne sert que de moyen à explorer timidement ces microcosmes que sont le KKK, la police et le mouvement black power. L'histoire ne créera que peu d’émulsion dans tout cela en allant droit au but de manière relativement prévisible. En prenant tout de même quelques libertés afin de créer des situations "comiques" mais présentant peu de vraisemblance.

En bref un film plutôt timide, amusant mais sans plus, qui ne veut pas plus tomber dans le grotesque qu'il ne veut dire des choses intelligentes. L'idée de base donnait pourtant les moyens de pouvoir faire les deux, mais Spyke Lee n'a apparemment pas jugé utile de trancher ou de produire quelque chose de plus subtile.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 863 fois
14 apprécient · 4 n'apprécient pas

Autres actions de Hagstrom BlacKkKlansman - J'ai infiltré le Ku Klux Klan