Affiche Black Christmas

Critiques de Black Christmas

Film de (1974)

La trouille au bout du fil

Avec un film comme Black Christmas, on se rend compte du gap d'inspiration qui sépare notre génération de celle des années 70. A l'heure où le cinéma de genre n'est peuplé que par des bobines bas de gamme, que les fonds de tiroir de certains studios produisent pour meubler les soifs de violence d'adolescents se contentant d'un peu de nibards et d'un fond proche de zéro, il faut se lever de bonne... Lire l'avis à propos de Black Christmas

18 11
Avatar oso
7
oso ·

Un slasher sachant slasher doit savoir slasher sans son chat

Black Christmas, du haut de son année 1974, serait le premier slasher du nom, même si en soi le Psychose d'Hitchcock pourrait avoir ce titre. Mais c'est bien le film de Bob Clark qui va instaurer tout un tas de codes qui seront plus ou moins repris par la suite, allant de la vision du tueur en subjectif aux meurtres de femmes en... Lire la critique de Black Christmas

26
Avatar Antofisherb
8
Antofisherb ·

Le père des slashers

Considéré comme le premier slasher de l'histoire du cinéma et étant une source d'inspiration pour bon nombre de cinéastes d'horreur ce "Black Christmas" a forcément attisé ma curiosité, et le résultat est à la hauteur des espérances. Le film débute par une séquence en caméra subjective rappelant inévitablement l'intro de "Halloween" de Carpenter, Big John a certainement été marqué par cette... Lire l'avis à propos de Black Christmas

20 5
Avatar JimBo Lebowski
7
JimBo Lebowski ·

Ca sent le sapin

Comme "Halloween", "Black Christmas" s'ouvre sur une maison, en l'occurence une sorority house, en vue subjective. Comme dans "Halloween", "Black Christmas" envoie un tueur asthmatique aux trousses de jeunes filles en pleurs. Et comme "Halloween", "Black Christmas" pose les règles de base du slasher. Sauf que le film de Bob Clark précède de cinq ans celui de Carpenter et lui est, à bien... Lire la critique de Black Christmas

14 1
Avatar Marius
7
Marius ·

Critique de Black Christmas par MrOrange

Qu'est-ce qu'il y a de plus formidable qu'un film se passant le 25 décembre faisant un contraste entre son ambiance noire et les décors enneigés ainsi que des musiques de Noel ? Quoique soit le sujet, ça nous fait évader, alors que tous les médias nous parlent actuellement et incessamment de la rentrée scolaire. Premier film considéré comme slasher, Black Christmas pose tous les codes, à... Lire la critique de Black Christmas

22 8
Avatar MrOrange
9
MrOrange ·

Critique de Black Christmas par blazcowicz

Dire que j’avais hâte de découvrir ce qui devrait être considéré comme le premier slasher, ou du moins qui a fortement contribué à établir les bases du genre 5 ans avant Halloween, est un euphémisme. Je ne fus pas du tout déçu par cette oeuvre pour le moins audacieuse, qui fut largement censurée dans les pays anglophones à cause de dialogues pour le moins colorés. Dès le début j’ai été pris par... Lire la critique de Black Christmas

9 2
Avatar blazcowicz
8
blazcowicz ·

Noël avorté

En dépit des œuvres aujourd’hui fort célèbres qu’il a enfantées, Black Christmas demeure un choc à part entière qui n’a rien perdu de son impact esthétique et dramatique. Car le propos développé par le long-métrage de Bob Clark résonne encore dans notre actualité : une femme refuse de porter l’enfant qu’elle a conçu avec son compagnon et prend la décision d’avorter ; autour de ce... Lire l'avis à propos de Black Christmas

2
Avatar Fêtons_le_cinéma
9
Fêtons_le_cinéma ·

Happy Christmas !

De loin le meilleur slasher que j'ai pu voir, l'avant Halloween de Carpenter, plus efficace pour ma part, un film à des années des méthodes conventionnelles actuelles qui me brise, paranoïaque, dérangeant, hurlant de vérité et aux multiples niveaux de lecture pour en comprendre toute sa saveur, Black Christmas met en scène la peur sous un angle de mystère absolu, dans une résidence étudiante... Lire l'avis à propos de Black Christmas

12 7
Avatar Hunk
9
Hunk ·

Devine qui vient tuer...

Dans une résidence étudiante féminine, on reçoit régulièrement des appels inquiétants et obscènes. Lorsque Clare (Lynn Griffin) disparaît, c’est le branle-bas pour la retrouver. Mais les appels continuent, ainsi que les mystérieuses disparitions… Avant de nous offrir une excellente version de Sherlock Holmes avec Christopher Plummer et James Mason ( Lire la critique de Black Christmas

5 5
Avatar Tonto
8
Tonto ·

Avant Halloween, y'avait ça !

Black Christmas de Bob Clark Film méconnu, c'est pourtant grâce à ce film que vous pouvez voir des films cultes comme Halloween, ou même Scream ( et aussi des bouses par paquet de 20 je vous l'accorde... ). Black Christmas est le premier slasher à se revendiquer comme tel du moins, et à en créer un sous genre du film d'horreur. Je vois venir les puristes dire que Psychose d'Hitchcock est le... Lire l'avis à propos de Black Christmas

6
Avatar Matthieu  V
8
Matthieu V ·