Universal, arrêtes de faire de l'horreur. Un film pathétique qui ne fait que forcer le féminisme.

Avis sur Black Christmas

Avatar FloYuki
Critique publiée par le

Apparemment, il s'agirait d'un remake, mais je n'ai pas vu le premier alors je ne comparerai pas les deux versions. Comme je n'avais aucun long-métrage à voir au cinéma cette semaine, je me suis rabattu vers ce petit film d'horreur qui avait l'air intéressant. Je n'ai fais que lire le synopsis et, malgré sa simplicité, j'ai eu envie de lui donner sa chance. Je pense que c'est une de mes plus grosses déceptions de cette année, alors que je n'en attendais rien. Soyons clairs, ce long-métrage a beaucoup trop de problèmes dont il faut qu'on parle, plus on avance et plus le long-métrage empire. Aussi, je ne m'énerve jamais d'habitude mais ce long-métrage a réussi à me mettre de mauvaise humeur, je ne vous promets pas de rester poli mais je vais essayer.

+ Positif

Personnages principaux: Il n'y a que trois personnages qui sont réellement sympathiques ici. Tout d'abord, on a Riley (Imogen Poots) est une fille attachante qui cherche à aider les autres, et surtout ses amies, lorsqu'elle a l'occasion.
Brian (Ryan McIntyre) est l'ex de Riley, il lui fait des choses horribles alors que tout le monde préfère croire Brian. Il est détestable mais il est nécessaire pour le développement de Riley, c'est déjà ça.
Landon (Caleb Eberhardt) est un petit gars sympathique qui est tombé amoureux de Riley au fur et à mesure du temps. Il est le garçon le plus appréciable du groupe et ça fait plaisir de voir un garçon sympathique comme lui présent pour Riley.

Introduction: Ce long-métrage démarre par une cérémonie bizarre avec des personnes cagoulées et la première attaque du long-métrage. C'est une introduction qui fonctionne bien parce qu'elle donne envie d'en savoir plus sur cette organisation et sur le pourquoi une personne cagoulée en noir s'en prend aux femmes.

Symbolisme: Il y a quelques éléments de symbolisme qui fonctionne bien, comme ce fameux liquide noir qu'on retrouve sur le tueur, ainsi que le symbole des filles dans la neige. Je ne dis pas que c'est réaliste mais je trouve réellement que le symbolisme a de bonnes idées.

Mise en scène: Il est vrai que la mise en scène a de bonnes idées dans la mise en scène (si on oublie qu'ils se sont inspirés de certaines scènes pour l'horreur comme L'Exorcisme III). En tout cas, la mise en scène a eu des idées intéressantes.

Décors: On dira ce qu'on veut mais les décors ont été travaillés dans la majorité. En effet, chaque lieu a été travaillé afin de paraître un peu plus réaliste. Ce n'est pas parfait mais ce sont des décors qui fonctionnent.

Musiques: Bizarrement, les musiques sont appréciables, surtout les premières. Ce ne sont pas des musiques à réécouter en dehors du long-métrage mais ce sont des musiques assez sympathiques.

- Négatif

Kris (Aleyse Shannon): Autant, les autres amies de Riley ne sont pas importants, mais elle, il faut vraiment qu'on en parle. Kris est une fille qui passe son temps à combattre pour le féminisme et faire en sorte que les femmes aient les mêmes droits que les hommes. Alors, elle aurait pu être sympathique, si elle ne passait pas son temps à le dire et à vouloir le montrer ! Sérieusement, je déteste cette fille, voir sa mort aurait été magnifique dans ce long-métrage. Et elle est là pour quoi ? Pour combattre un prof qui s'en est « pris à elle » parce qu'elle a demandé pourquoi aucune femme n'était dans ses cours ? D'accord qu'elle n'aurait pas du être virée de ses cours pour ça mais ça reste un personnage détestable que j'aurais adoré voir mourir. Purée, entre les deux autres camarades qu'on connaît peu mais qui sont attachantes et elle, j'aurais préféré garder les camarades. Certains vont me dire qu'on la pardonne pour le fait qu'elle soutient Riley, en postant la vidéo de concert où elle dit que Brian l'a violée alors qu'elle ne lui a même pas demandé son consentement. Elle ne pense surtout qu'à elle et à sa cause, c'est pour ça que je ne la supporte pas.

Insistance: Vouloir défendre la cause féministe à travers certains personnages n'est pas dérangeant, sauf quand le long-métrage n'arrête pas de le dire ou de le montrer. C'est son plus gros défaut, il n'arrête pas d'insister sur le fait que les hommes sont méchants et que les femmes sont gentilles et méritent plus de droits. Ça aurait pu marcher si vous aviez beaucoup moins insister, là, c'est juste de plus en plus soûlant au fur et à mesure du long-métrage. Donc, je veux bien défendre la cause mais là c'est tellement insistant que ça ne fera que vous soûler.

Horreur: Est-ce que ce long-métrage est réussi au point de nous faire peur ? Et bien non. Il ne nous fait jamais peur, on voit les moments de peur arriver sans problème. Et, au passage, si c'est juste pour recopier des scarejumps d'autres long-métrages (comme la maîtresse du chat qui est fortement ressemblant à L'Exorcisme III mais en moins flippant), autant essayer de nous faire peur avec un peu d'originalité. Et encore moins quand vous changez de genre à la fin mais on en reparlera plus tard.

Changement de genre: Je ne suis pas allergique au fait qu'un long-métrage peut être plusieurs genres à la fois mais j'ai du mal avec celui-là. On est dans un film d'horreur comme prévu et la fin se transforme en film d'action. Pourquoi l'action se mélange avec l'horreur ? Ce mélange ne fonctionne pas ici. Vous auriez du rester dans le domaine de l'horreur, ça aurait beaucoup mieux fonctionner ainsi (surtout que le réalisateur ne sait pas filmer des scènes d'action).

Ralentis: Je n'ai jamais vu autant de ralentis abusés pour une scène d'action, même Suicide Squad n'était pas allé jusque là. Sérieusement, presque toute l'action est montrée au ralenti et ça en fait une scène ridiculement pas drôle. Le Seigneur des Anneaux: La Communauté de l'Anneau aussi utilisait les ralentis, mais c'était pour montrer que Boromir continuait de tenir malgré les blessures. N'utilisez pas les ralentis quand vous ne savez pas les utiliser aux bons moments.

Morale: Donc, la morale de ce long-métrage est que tous les hommes sont des e******* qui ne pensent qu'au sexe et les filles méritent toutes au dessus ? C'est une morale détestable. Parce que les hommes ne sont pas tous détestables et que certaines femmes sont encore pire que les hommes parfois. Je ne suis pas contre le féminisme mais je continue de dire que c'est une mauvaise morale qu'on a de ce long-métrage.

Titre: Je voudrais revenir rapidement sur le titre, ce n'est pas un peu raciste comme titre ? Normalement, « sombre » se dit « Dark » en anglais et pas « Black ». Sérieusement, vous auriez du l'appeler « Dark Christmas » pour que le titre soit plus en raccord avec ce qui se passe. Parce que « Black Christmas » donne juste l'impression que les méchants sont juste noirs, et ça fait raciste comme titre.

Spectacle: Alors, je veux bien que des étudiantes préparent un spectacle pour passer devant les autres. Mais là, je ne comprends pas pourquoi ce clash a autant plu aux autres étudiants ? Je sais que c'est un détail mais c'est le pire spectacle que j'ai jamais vu dans un long-métrage. La prochaine fois, bossez une vraie chorégraphie les filles, même les spectacles amateurs font mieux que vous.

Histoire: Attendez, le coup des filles qui sont chez elles mais qui se font attaquer et tuer par un tueur étrange, mais c'est l'histoire de Scream ça. Même si on a pas le coup du téléphone qui sonne, ça reste une histoire très proche de celle de Scream. Après, je ne parle que de l'histoire de base avec ce critère, pas des éléments scénaristiques qui apparaîtront plus tard.

Fin: Non mais vous êtes sérieux ? C'est ça la fin ? On apprend même pas les conséquences sur l'université ? Qu'est ce qui va se passer après ça ? La sonorité a été dissoute ? Est-ce que les filles vont s'en remettre ? Ça s'est concrétisé entre Riley et Landon ? Il nous fallait une meilleure fin que ça !

Humour: C'est la coutume on dirait, pourquoi faut-il toujours mettre des blagues pourries et forcées dans des films d'horreur avec des adolescents et adolescentes ? Sérieusement, les blagues de ce long-métrage ne sont jamais drôles, même pas de quoi esquisser un petit sourire.

Jeu d'acteur: Aucun acteur ne joue bien dans ce long-métrage. On sent que les acteurs et les actrices ne sont pas totalement investis dans leurs rôles. Comment être convaincus par des personnages si les acteurs ne veulent pas s'investir dans leurs rôles ? Ce n'est pas possible.

Prévisible: Soyons sérieux, j'ai sorti ma prédiction sur les méchants pour rigoler avant de voir le long-métrage, et bien j'ai gagné. Je ne vous le dirais pas ici mais certaines choses étaient très faciles à deviner de ce long-métrage. (PARTIE SPOIL pour plus de détails).

Révélation: Alors, quand on apprend pourquoi cette organisation s'en prend à notre groupe, c'est une des révélations les plus nulles que j'ai jamais vu dans un long-métrage, et ça va avec le fait qu'ils insistent trop sur le féminisme (PARTIE SPOIL pour plus de détail).

Effet caméra: Qu'est ce que c'est que cette mini distorsion qu'on a eu avec la caméra quand Riley va au campus et que la caméra va sur le balcon ? Heureusement que c'est le seul moment où la caméra fait cet effet parce qu'on n'en comprend vraiment pas l'intérêt.

Scène cachée: Quel est le véritable intérêt de cette scène cachée ? Il n'y en a aucun en vérité. Pourquoi mettre une scène cachée inutile qui ne sert à rien ? J'aurais pu comprendre si ça avait été sur autre chose (PARTIE SPOIL pour plus de détails).

!!! PARTIE SPOIL !!!

Faute: Vous savez à cause de qui elle se font ciblées par les meurtriers ? A cause de Kris qui n'a pas été capable de vérifier la vidéo qu'elle a postée alors qu'elle ne devait pas la poster. Donc, c'est uniquement de sa faute si Riley et ses amies se sont fait agresser et tuer par cette communauté. Super, en plus d'être détestable, il faut qu'elle mette ses amies dans la mouise pour sa cause. Et encore, son excuse est qu'il faut défendre les conditions de la femme ? D'accord, mais tu aurais aussi pu dire que c'était pour aider ton ami, parce que ça fait de toi une égoïste qui s'est servi d'elle pour sa cause. Enfin, je ne vais pas m'attarder dessus mais c'est de sa faute que cette histoire est arrivée au final.

Révélation: Donc, on apprend que cette fameuse statue, avec le liquide noir, est de la magie noire que le fondateur de l'université a fait parce qu'il était persuadé que les femmes allaient gouverner le monde plus tard. C'est une des choses les plus débiles que j'ai jamais entendu, et qui prouve que le scénario a été écrit par un enfant de 5 ans qui détestent les filles. Et d'ailleurs, voir les hommes qui soutiennent cette cause est juste une preuve de misoginie de leur part. Quoique, maintenant que j'y pense, quand on voit ce dont est capable ce liquide, qui nous dit que certains des garçons du groupe n'étaient pas là contre leur volonté ? Enfin, ça reste une révélation que j'ai détesté.

Prévisible: Donc, en voyant le tueur agir et l'organisation qui faisait leurs activités secrètes, j'ai rapidement deviner qu'il y avait plusieurs tueurs, que cette organisation était coupable des meurtres et que le chef de cette organisation était le professeur de Riley. Je ne dis pas que tout était prévisible mais j'ai deviné ça très rapidement. Si j'ai réussi à deviner ça aussi facilement, c'est que le scénario a vraiment été mal écrit. Enfin voilà, c'était mes prédictions de ce long-métrage avant de voir la vérité.

Scène cachée: Donc, cette scène cachée est le chat de la communauté qui se met à lécher le liquide noir qu'avait encore certains tueurs de la maison. Déjà, quel est l'intérêt de le voir faire ça étant donné que la statue a été détruite et que le pouvoir de ce breuvage ne marche plus ? Et ensuite, qu'est ce que ça peut nous faire de voir un chat lécher du sang ? Sérieusement, mettez une scène plus utile comme ce que sont devenues les filles encore en vie après ça par exemple.

Arc: Alors, quand je vois Kris qui se prend pour Katniss de Hunger Games avec son arc, j'ai envie de lui dire d'arrêter de se prendre pour elle. D'ailleurs, je trouve ça drôle, elle semble la prendre pour exemple mais Katniss a plus inspiré pour la rébellion du peuple que pour le féminisme. Enfin, c'est une scène qui est censée lui donner de la classe mais je la trouve juste pathétique.

Trahison: J'avoue que le coup de voir Helena qui trahit Riley pour cette cause était une chose inattendue, ça ne rend pas cette trahison bonne mais c'était surprenant. Au passage, je m'attendais à ce qu'elle se fasse tuer en traître par les hommes, mais le coup de la trahison a fonctionné au moins.

Au final, ce long-métrage est un film d'horreur raté qui ne vaut pas la peine d'être vu au cinéma. Malgré un personnage principal attachant et des musiques assez sympathiques, ça ne nous fait pas oublier l'insistance sur le féminisme, les révélations ratées, le jeu d'acteur misérable, la morale insultante (oui, quand on insiste à ce point, c'est de l'insulte parce qu'on est pas tous ainsi), les moments prévisibles et l'horreur qui ne fait jamais peur. Ce long-métrage est une perte totale de temps qui ne fera que vous énerver plus qu'autre chose. Encore une fois, je ne suis pas misogyne mais Sophia Takal devrait revoir sa conception du monde et voir que tous les hommes ne sont pas à mettre dans le même panier, surtout en 2019. Bref, j'espère que je ne reverrai jamais ce long-métrage à l'avenir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1015 fois
9 apprécient · 2 n'apprécient pas

FloYuki a ajouté ce film à 2 listes Black Christmas

  • Films
    Cover Mais pourquoi ça existe ?

    Mais pourquoi ça existe ?

    Je me dois d'être honnête avec cette liste, ce sont des films dont je ne comprends pas l'existence. Il y aura surtout des...

  • Films
    Affiche All Inclusive

    Flop 2019 (officiel)

    Voici la liste des films que j'ai le plus détester en 2019 et qui ne concerne que moi, même si j'essaye de les esquiver au cinéma....

Autres actions de FloYuki Black Christmas