👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Ah bah le voilà enfin ce Black Panther dont on a taaaaaaaaant causé.

Ne tortillons pas du cul pour chier droit : si l'on ne saurait nier le poids que porte le film de Ryan Coogler niveau représentativité de la communauté noire (malgré l'existence d'autres super-héros noirs avec des films dédiés, en l'occurence Spawn et Blade), sa portée socio-culturelle est essentiellement marketing, ce qui n'est certes pas sans importance, l'argent étant le nerf de la guerre et Hollywood ayant désormais compris qu'un blockbuster avec un casting presque intégralement Noir pouvait massacrer le box-office comme le premier film de visages pâles venu.

Néanmoins, s'il est très réussi sur la forme, Black Panther ne parvient pas à se hisser à la hauteur des attentes sur le fond.
Contexte oblige, le film s'efforce bien entendu d'effleurer timidement la question raciale mais c'est tellement anecdotique qu'il est évident que c'est juste pour contenter une partie du public sans se mettre l'autre à dos, un peu comme le pseudo-féminisme de Wonder Woman.
Le traitement du bad guy interprété par Michael B Jordan est d'ailleurs symptomatique de cette frilosité. Plus profond et moins caricatural que ce à quoi nous a habitué Marvel, il est le seul à porter à l'écran un semblant de revendications communautaires (Lupita Nyongo étant plutôt le porte-étendard des besoins humanitaires du continent africain). Malheureusement, celles-ci sont vite expédiées parce que traitées comme celles d'un extrémiste identitaire. Il n'y a qu'à voir la réponse humaniste et franchement naïve qu'y apporte le Roi T'Challa dans un dénouement prévisible un tantinet tartignole.

C'est dommage parce que si l'on choisit de prendre Black Panther pour ce qu'il est plutôt que d'y projeter ses fantasmes de justice sociale ou que sais-je, il est plutôt réussi.
En effet, le 18e film de l'écurie Marvel s'inscrit dans le haut du panier en partie grâce à une galerie de personnages secondaires bien troussés, à commencer par les 3 principaux personnages féminins et les deux bad guys interprétés avec conviction et jubilation par Michael B Jordan donc et Andy Serkis, tous deux charismatiques en diable.

D'ailleurs, ils auraient dû en filer un peu à Chadwick Boseman dont le personnage, pourtant assez badass et déter' dans Civil War, est ici un peu trop falot.

Saluons aussi le character design et la représentation du Wakanda, très stylés, même si ça s'emballe parfois un peu entre le Roi Lion et un clip de Beyoncé.

Les scènes d'action, bien que peu nombreuses et finalement assez "modestes" pour un film aussi cher, sont quant à elles relativement bien foutues. L'un dans l'autre, on passe donc un bon moment dès lors qu'on est un adulte raisonnable, capable de modérer ses attentes.

Mogadishow
6
Écrit par

il y a 4 ans

1 j'aime

Black Panther
Sergent_Pepper
7

Coming out of Africa

Alors qu’on n'attend plus rien du mastodonte Marvel, qui ne cesse de ronronner même dans les supposées nouveautés de sa franchise (les promesses non tenues du deuxième Gardiens de la Galaxie, la...

Lire la critique

il y a 4 ans

90 j'aime

14

Black Panther
Yayap
3

Wakandon't

Après un cru 2017 plutôt satisfaisant, le Marvel Cinematic Universe continue son entreprise de suprématie absolue sur le genre superhéroïque au cinéma. Black Panther est le premier gros coup des...

Lire la critique

il y a 4 ans

69 j'aime

5

Black Panther
Behind_the_Mask
6

Je règle mon pas sur le pas de mon père

Ouvrant le bal super héroïque de l'année 2018, Black Panther devait représenter un nouveau départ, une réinvention de la Maison des Idées. Oui... Mais encore ? Une mise en avant du vocable...

Lire la critique

il y a 4 ans

68 j'aime

25

Pentagon Papers
Mogadishow
4

Steven Spielberg a-t-il perdu son mojo ?

On avait quitté Steven Spielberg en pleine débâcle artistique avec le Bon Gros Géant, sa catastrophique adaptation du célèbre livre de Roald Dahl. Il fallait donc se remettre en selle fissa. Comme à...

Lire la critique

il y a 4 ans

42 j'aime

5

The Dark Knight Rises
Mogadishow
7

Calmez-vous.

Réaction à tiède: globalement déçu mais ça reste très largement au dessus de 95% des blockbusters. Par ailleurs, et il fallait s'y attendre, dans le positif comme dans le négatif, les avis publiés...

Lire la critique

il y a 10 ans

21 j'aime

6

Hyper Tension 2
Mogadishow
10

Halte! Ce film est l'un des meilleurs de tous les temps!!!

Un chef d'oeuvre absolu, complètement barré, foutraque et sans aucune limite. Et vous savez ce qu'il y a de bien là-dedans? C'est qu'une fois n'est pas coutume, c'est vrai. Lorsque les lumières se...

Lire la critique

il y a 11 ans

20 j'aime

6