La recalée des Batwomen

Avis sur Black Scorpion

Avatar Real Cosmic M
Critique publiée par le

Je commence à me demander si on a pas exagéré la nullité du film Catwoman de Pitof. Je ne dis pas que c'est un bon film au contraire, c'est même l'inverse de bon. Ceci dit il existe quand même un pan de du cinéma qui reste toujours hors de porté de nos yeux de cinéphiles aguerries et qui ne faut pas négliger. Batman a connu des centaines de déclinaison avec de franches réussites, mais aussi des échecs cuisants. Là on va parler d'une de ces déclinaisons télévisuelle tellement nulle que tout le monde l'a oublié (et pour cause, vu qu'il y a la mention Roger Corman dessus !). Il s'agit de Black Scorpion.

Un Batman en vraiment mal fait

Ce film est juste...nul. Oui tout simplement. Il n'y a vraiment rien à dire de plus. La réalisation est télévisuelle (mais dans le style encore pire que Walker Texas Rangers), la musique est anecdotique. La mise en scène est amatrice et l'histoire cousue de fil blanc. Quant aux effets spéciaux, c'est vraiment du nanar puissance mille. Qu'est-ce que c'est que ces éclairs sans rire ? Qu'est-ce qu'ils ont l'air faux ! On voit bien qu'ils se sont inspirés de Batman version B.D pour faire le film en faisant de Darcy Walker (jouée par Joan Severance) une pseudo Barbara Gordon a mi chemin entre la future Catwoman de Pitof et une actrice de porno.

Femme fatale fade

La Black Scorpion en titre est, sans entré dans le non acting, vraiment fade. Comme les 3/4 des acteurs. Mieux encore, son alter-ego est un croisement entre Batwoman et une prostituée dominatrice qui use de ses charmes. Même quand elle se bat, elle est molle et on ne la voit pas surpuissante.

Elle réussit à se faire avoir par 2 prostituées de manière très conne , se fait piéger par le super vilain trop facilement, passe devant tout le monde sans que personne ne s'en aperçoive, ne cache même pas son intérêt pour son love interest etc etc. Pire encore, comment elle fait pour être sur les lieux à peine 3 secondes après avoir écouté l'annonce d'un problème de chez elle et dans son état normal ? Il lui faut pratiquement 10 min pour se préparer et se mettre en costume, alors comment ?

Et quant elle est naturelle ça vole pas haut non plus. Elle est tout sauf naturelle. Mais bon elle moins pire que les autres.

Michael Russo (joué par Bruce Abbot) est encore plus mou du genou qu'elle. Son visage est vraiment inexpressif au possible. Et le personnage est juste ... bête.

Il fait capoter une opération de Darcy au début fait même pas un semblant d'enquête dans tout le film (à par tirer sur tout ce qui bouge, là pas de problème), tente d'arrêter Black Scorpion, mais baise avec elle, fait un rencart encore plus pourri pour Darcy et mieux encore essaye d'arrêter alors que le méchant s'enfuit et qu'elle a failli mourir d'une intoxication au....gaz de je ne sais pas quoi et qui ne lui fait rien....

Quant aux autres personnages ça ne vole pas haut. Entre le superméchant qui est là parce qu'il est un méchant (il s'appelle Breathteak et c'est pour moi l'une des pires copies de Darth Vader au monde !) et aux motivations le plus mou du genou et ridicule; le sidekick black qui devient sidekick on ne sait pas trop pourquoi, la police qui ressemble a un plagiat des séries policières des années 1980, et le père qui se demande ce qu'il fait dans cette galère (en plus d'être incarnée par un acteur qui ne sait même pas mourir). Il n'y a rien à sauver.

Un gros navet

Ce film est un navet Il n'a pas le moindre défaut avec lequel on puisse vraiment rire (sauf pour la transformation de la voiture de Darcy en "blackscorpionmobile"). Tout est mou du genou, à l'exception du sidekick black qui est le seul à être marrant tellement il joue mal. Le seul intérêt de ce film honnêtement c'est de faire un film de super héroïne faiblarde qui fait l'amour avec son love interest comme son amant et filmer la scène comme un film porno. Oui à ce point là ! La scène est vraiment filmée comme un film porno ! Sinon le reste manque d'énergie, l'histoire est basique et incompréhensible, les personnages n'ont rien d'attachant et la résolution expéditive. Oui, le manque d'ambition est tellement réel que ça en est vraiment lassant

Une bouse oubliable

Bref, ce film est une bouse oubliable, que n'importe quel cinéaste amateur peut faire avec une meilleur écriture. Et bizarrement, ce film a quand même eu une suite et une série télévisuelle (d'une saison) toujours avec Roger Corman derrière. Ben oui c'est bien connu, le porno attire.

Version fun ici

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 465 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Real Cosmic M a ajouté ce film à 5 listes Black Scorpion

Autres actions de Real Cosmic M Black Scorpion