Affiche Black Snake Moan

Critiques de Black Snake Moan

Film de (2006)

Masochisme gagnant

De temps en temps, faut se faire du mal. Il se dit que ça fait du bien. De temps en temps, faut se faire violence. Il se dit que c’est un prix à payer pour jouir pleinement des bonnes choses. De temps en temps, faut aller contre ton instinct de survie primaire. Il se dit que la chance sourit aux audacieux. De temps en temps, faut te forcer, même si tu ne sais pas pourquoi tu le fais. Il ne... Lire la critique de Black Snake Moan

30 4
Avatar -IgoR-
8
-IgoR- ·

Critique de Black Snake Moan par zeni

L'affiche laisse présager un truc un peu dirty sur les bords, ça va être sale. Contexte: l'Amérique, un petit patelin du Tennessee. Au début, je ne comprenais pas bien les crises de la super traînée Cristina ou de mignon-mais-un-peu-peureux Justin. Justin part pour l'armée, mais vomit un peu avant. Normal. Cristina pleure son départ, sent des choses dans son ventre, ses cuisses, ses jambes...... Lire la critique de Black Snake Moan

27 1
Avatar zeni
9
zeni ·

Samuel L. Jackson moan

Bon, Samuel, il est pas facile à cerner. Je sais pas après quoi il court mais ce qui est sûr, c'est que ça fait longtemps. Disons qu'il court après les bons scénars. Autrement dit, après Quentin. Le truc c'est que Jackson et Tarantino c'est pas exactement Dicaprio et Scorsese, Depp et Burton. Du coup Samuel il tourne un peu dans tout et n'importe quoi, quitte à flirter avec la L2. Alors... Lire la critique de Black Snake Moan

17 12
Avatar Davril
8
Davril ·

Critique de Black Snake Moan par NicoBax

Hé ben j'ai passé un bon moment... J'aime bien les films qui se déroulent dans le sud, ça sent le poulailler, l'ennui, les commérages, la misère et la musique. "Black Snake Moan" ne déroge pas à la règle, mené par un Samuel Jackson épatant en vieux bluesman paumé sur la voix de la rédemption. Cette rédemption, elle passe par Rae, Christina Ricci, une good girl gone bad version dirty south white... Lire l'avis à propos de Black Snake Moan

10
Avatar NicoBax
5
NicoBax ·

Quand la South Culture se déchaîne

Tout est plus chaud dans le Sud. Telle est la punchline de Black Snake Moan, thriller poisseux suintant la South Culture (O Brother, Where Art Thou?). La South Culture semble apporter - visuellement et musicalement - un langage filmique singulier aux œuvres, donnant presque l'envie de parler d'un genre nouveau. Il est souvent question de drame à la... Lire la critique de Black Snake Moan

5
Avatar The 7th Art of  Sinbad
7
The 7th Art of Sinbad ·

Critique de Black Snake Moan par Fatpooper

pas un film révolutionnaire qui restera dans les anales, mais un film bien sympathique à voir. d'abord pour les performances d'acteurs, puis une BO vraiment cool, un scénar assez intéressant, une critique qui sonne juste et qui tombe toujours à point aujourd'hui, et enfin le gout vestimentaire du rélisateur pour l'héroïne. certes christina a perdu beaucoup de poids (trop?) et certes elle a... Lire la critique de Black Snake Moan

7
Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·

Crawling king snake

Un film qui s'ouvre sur une intervention de Son House et qui enquiche direct sur une musique de The black Keys ne peut pas être trop mauvais. Donc big up à la soundtrack, mais aussi à la photographie et aux acteurs. Je comprends pas trop ce que Timberlake fiche ici (si ce n'est pour faire des bisouilles à Christina Ricci) mais à ma grande surprise il se débrouille plutôt bien. Quand on voit... Lire la critique de Black Snake Moan

6
Avatar Nhoj
8
Nhoj ·

"I play the blues, mothafucka!"

Il est de ces films des œuvres dont la qualité n'est pas toujours égale au box office. Il est de ces films où les boites de distributions ne savent pas forcément quoi faire. Parfois ils sont mauvais. Mais parfois, ils sont excellents. C'est le cas de Black Snake Moan, film de Craig Bewer sorti dans 17 salles dans toute la France à l'époque. Bewer avait déjà commencé avec Hustle & Flow, montrant... Lire la critique de Black Snake Moan

4
Avatar AlexLoos
8
AlexLoos ·

Rae Unchained...

Franchement, ça aurait pu être super cool. Il y a plein de bonnes idées, dont quelques unes dites à "concept", comme celle d'attacher l'héroïne nymphomane à l'intérieur de la maison d'un bouseux du Tennessee à qui personne ne rend jamais visite. Celle également d'entendre les sifflements d'une bête rampante, phallique et métallique, lorsque le short de la dévêtue est trop sec. Même les scènes... Lire la critique de Black Snake Moan

4
Avatar Antonin Jury
6
Antonin Jury ·

Docteur Jackson et Jesus sont à votre écoute

Un divorcé blazé de l'amour par l'envol de son ex-femme vers le lit de son frère et une Nymphomane qui s'est mangé la moitié d'une petite ville du Tennessee. Voilà vos deux personnages principales pour un film au pitch sacrément conservateur américain : -"Un homme de dieu qui redresse une nympho" Black Snake Moan est un film qui se laisse regarder, c'est bien monté, la musique sudiste... Lire l'avis à propos de Black Snake Moan

4
Avatar Luc Le Gonidec
5
Luc Le Gonidec ·