"Perfect, that was perfect."

Avis sur Black Swan

Avatar ZackHirako
Critique publiée par le

Bon Dieu quelle claque ! Quelle justesse, quel chef-d'oeuvre ! Mais qu'est-ce qui fait de Black Swan un film à ce point grandiose, me direz-vous? Eh bien, Darren Aronofsky nous a plus ou moins habité aux films qui choquent avec, souvenez-vous le très bon Requiem for a dream ou Pi. Je ne me fie pas trop aux réalisateurs avant de regarder un film mais avouons que c'est un bon indice.
Black Swan est un excellent thriller, parce qu'il parvient à mettre mal à l'aise le spectateur en exploitant ce milieu extrêmement controversé qu'est celui de la danse classique. L'ambition et le perfectionnisme étant les deux piliers fondamentaux de l'intrigue, on se sent écrasé en regardant le personnage de Nina évoluer, si frêle et si inconsciente de son moi profond, alors on doute avec elle, on a peur avec elle, on éprouve la paranoïa avec elle car l'oeil de Nina est aussi le nôtre donc déjà, chapeau pour Natalie Portman qui a refait des pointes après tout ce temps et qui l'a fait très bien au passage, et qui a tout de même réalisé une grande partie des chorégraphies malgré le gros pataquès concernant la doublure qui se serait plaint, bref là n'est pas le sujet.
Black Swan, ce n'est pas un film sur la danse, quoiqu'en disent les mauvaises langues, c'est un film sur l'ART et sur la passion dévorante de l'artiste quel que soit son domaine. Cette critique contient quelques spoilers, mais je tâcherai d'être le plus évasif possible.
Psychologique, vrai, beau, et puis Clint Mansell, on en parle? La bande originale de ce bijou est exquise et remet le Lac des Cygnes du Maître Tchaïkovski au goût du jour. Black Swan est viscéral, il happe le spectateur, il fait frissonner, parfois très froid visuellement, le film se veut percutant et dérangeant - ce qui peut sembler assez superficiel. En fait non, ce n'est pas gratuit car chaque élément gênant du film sert une philosophie plus profonde qui est à mon sens le message principal du film : "où commence le génie, où s'arrête la folie, où commence la folie, où s'arrête le génie?" La bande-son est extrêmement bien gênée et flanque des frissons, ça dresse les poils, ça marque l'esprit par l'oreille et par la rétine.
Black Swan est aussi un moment sensuel, ne l'oublions pas, où l'exploration de la femme assumée va se faire petit à petit par des moyens divers et variés et ça ne sonne pas faux.
Je dirai également que tous les plans de spectacle (du ballet) sont de toute beauté : nous assistons à divers problématiques toutes très intéressantes, depuis l'étoile délaissée interprétée par Winona Ryder (l'image renvoyée de Nina), la mère hyper envahissante.
Regarder Black Swan, c'est un film à regarder pour toutes ses raisons, et dont on ne se lasse pas.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 110 fois
Aucun vote pour le moment

ZackHirako a ajouté ce film à 1 liste Black Swan

  • Films
    Affiche Le Silence des agneaux

    Top 10 Films

    Avec : Le Silence des agneaux, The Fall, Le Seigneur des Anneaux : Le Retour du roi, Le Retour du Jedi,

Autres actions de ZackHirako Black Swan