Avis sur

Black Swan par Ferdinand

Avatar Ferdinand
Critique publiée par le

J'étais prédisposée à aimer, je l'avoue, je partais biaisée. Des mois à trépigner devant une bande annonce, un casting qui me séduisait déjà, et une tendresse pour le Lac des Cygnes liée à des souvenirs enfantins.

Darren, je te pardonne tes faiblesses scénaristiques, les pièges trop évidents, le blanc, le noir et toutes ces oppositions parfois trop soulignées. C'est le seul défaut d'un film à part cela brillant, anxiogène, magistralement interprété. On a envie de voir ces actrices séduire, provoquer, et surtout danser. Qu'importe si la fin est prévisible, c'est la façon avec laquelle elle est amenée, depuis le début, la façon avec laquelle Arronofsky nous y conduit qui vaut le voyage.

Bonus track : sortir de la salle, lancer l'ipod sur Tchaikovsky, entendre ses talons claquer dans le couloir désert du métro, kiffer sa race grave.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 413 fois
19 apprécient

Autres actions de Ferdinand Black Swan