Bande-annonce
Affiche Blackwood, le pensionnat

Blackwood, le pensionnat

(2019)

Down a Dark Hall

12345678910
Quand ?
4.7
  1. 10
  2. 16
  3. 41
  4. 55
  5. 75
  6. 39
  7. 21
  8. 6
  9. 0
  10. 4
  • 267
  • 3
  • 99

Fraîchement arrivée dans son internat, une étudiante doit faire face aux pouvoirs dangereusement séduisants de sa directrice et développe des capacités capables de la rendre puissante ou de la détruire.

Casting : acteurs principauxBlackwood, le pensionnat
Casting complet du film Blackwood, le pensionnat
Match des critiques
les meilleurs avis
Blackwood, le pensionnat
VS
Un film à l’ambiance très immersive !

C’est avant tout un univers particulier, gothique, sombre, une véritable patte du cinéma espagnol, cette atmosphère pleine d’un mystère impalpable, sur lequel on ne peut pas mettre le doigt immédiatement, mais que l’on sent. Effectivement, on ne sait pas dans quoi l’on met les pieds et on le comprendra vraiment que tardivement, mais on saisit dès les premières minutes ce petit quelque chose d’étrange, qui nous fait frissonner. Un monde paranormal va nous ouvrir ses portes, timide au début,...

1
Avatar Peste  Choléra
3
Peste Choléra
Le déclin de l'horreur espagnol

Loin, très loin de "Buried" du même réalisateur qui avait angoissé certains et fait rire d'autres, "Down a Dark Hall" est insuffisant et ne laisse qu'une pâle impression d'avoir visionné un film tiré d'un merveilleux bouquin gothique plutôt qu'un teen movie. Au premier visionnage, on devine une histoire tirée d'une oeuvre littéraire, et Uma... Lire la critique de Blackwood, le pensionnat

Critiques : avis d'internautes (8)
Blackwood, le pensionnat
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Down a Dark Hall

Je ne sais pas vraiment quoi en penser… Je me suis plus ennuyé que j’ai été captivé et même à la fin, je ne comprenais toujours pas où le réalisateur (Rodrigo Cortés) voulait en venir. Down a Dark Hall (ou Blackwood, le pensionnat en VF) est un beau film en soi, qui est notamment bien mis en scène, mais son scénario souffre d’une écriture ampoulée, où clichés adolescents et fantômes... Lire la critique de Blackwood, le pensionnat

Avatar Fabien Soulier
5
Fabien Soulier ·
Critique de Blackwood, le pensionnat par sharghan

Rien de très original, j'ai eu l'impression de me retrouver dans un épisode à rallonge d'une série fantastique pour ados, ce qui en soi ne me dérange pas trop, encore faut-il que le scénario soit à la hauteur, mais là rien de vraiment novateur ou intéressant, même si ça se regarde. La photographie n'est pas mauvaise, ce qui sauve un peu le film. Lire l'avis à propos de Blackwood, le pensionnat

Avatar sharghan
5
sharghan ·
Critique de Blackwood, le pensionnat par Selenie

Ce film réuni des talents aguerris dans le genre. Le manoir servant d'école est magnifique et installe d'emblée une atmosphère gothique idéal bien aidé par une équipe pédagogique engoncée dans une autre époque, une sorte d'équipe anachronique face à cinq élèves bien ancrées, elles, dans leur 21ème... Lire la critique de Blackwood, le pensionnat

2
Avatar Selenie
4
Selenie ·
Découverte
Muses rebelles

Que faire d'une adolescente à problèmes ? L'abandonner dans une mystérieuse école perdue au fin fond des bois, bien sûr ! C'est la cruelle décision que prennent la mère et le beau-père de Kit (AnnaSophia Robb), désemparés devant l'agressivité impossible à canaliser de la jeune fille. À Blackwood, en compagnie de quelques autres élèves rejetées, Kit va donc suivre les cours d'un corps... Lire la critique de Blackwood, le pensionnat

1 3
Avatar Red Arrow
5
Red Arrow ·
encore un pensionnat au centre d'un film!

les espagnols aiment bien les pensionnats, pour y mêler leur histoire de revenants. ici,dans celui-ci dirigé par uma thurman en personne (kill bill) , ce sont des gens célèbres qui hantent les lieux. et quoi de mieux que 5 gamines adolescentes pour nous faire vibrer. MOYEN. Lire l'avis à propos de Blackwood, le pensionnat

1 1
Avatar michel13012
5
michel13012 ·
Toutes les critiques du film Blackwood, le pensionnat (8)
Bande-annonce Blackwood, le pensionnat