👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Woaw... Il m'a fallu une heure de film avant de me confirmer "Oui, ce n'est pas ce à quoi tu t'attendais" tant l'idée que je m'en faisait était forte. Je m'attendais à un vieux film d'action-science fiction avec des robots dans tout les coins de l'écran, des musiques orchestrales prétentieusement entraînantes, des rayons laser de toutes les couleurs, des explosions de vaisseaux spatiaux... Au lieu de ça, j'ai vu une oeuvre où la science fiction était dû au contexte futuriste mais dont l'exhibition n'était pas l'intérêt principal, tout comme les scènes d'action présentes que lorsque nécessaire. J'ai été bluffé par la bande son composée par "Vangelis", un artiste et pas des moindres. Des musiques mélancoliques et envoûtantes, avec parfois cette personnalisation atypique... Superbe.

J'ai été surpris par un thriller intelligent, touchant, poétique, dont les décors sont les murs abîmés et délaissés d'une ville surpeuplée d'un monde s'entassant entre des tours grises et toujours trempées par la pluie. Un décors pour enlacer la solitude des différents personnages perturbés qui s'agitent maladroitement à la recherche de plus de vie, de réponses aux questions lyriques qu'on se pose tous un jour...

Si tout les acteurs sont crédibles dans leur mal être, j'ai été particulièrement accaparé par le charisme de "Rutger Hauer", qui joue un "réplicant" totalement déséquilibré... mais pour d'autres raisons que laissent entendre son origine.

Faraway-screen
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste Les films avec les meilleurs méchants

il y a 11 ans

2 j'aime

Blade Runner
Sergent_Pepper
10
Blade Runner

Elégie en trois temps.

[Spoils inside] Une ville. LA ville d’un futur qui s’approche (2019) et qui ne sera pas, d’un futur éternel qui s’inscrit dans l’histoire du cinéma d’anticipation. Héritière de Métropolis, matrice...

Lire la critique

il y a 8 ans

245 j'aime

50

Blade Runner
Nordkapp
10
Blade Runner

Blade Runner rêve-t-il d'humains électriques ?

Toi qui crois regarder Blade Runner, ne vois-tu pas que c'est Blade Runner qui te regarde ? Il se moque quand tu hésites la première fois. Il te voit troublé par Rick Deckard, ce Blade Runner effacé...

Lire la critique

il y a 8 ans

224 j'aime

25

Blade Runner
real_folk_blues
9
Blade Runner

Sean Young and the restless...

Je ne sais pas si Blade Runner est l’œuvre d’un visionnaire, comme beaucoup le scandent —malgré le revers révérencieux envers la nouvelle de K. Dick, mais ce qui est certain, indiscutable, juste et...

Lire la critique

il y a 8 ans

197 j'aime

47

La Corde
Faraway-screen
5
La Corde

Critique de La Corde par Faraway-screen

-Mega Spoil- Je n'excuserais pas le manque de crédibilité sous pretexte que le film est une astuce technique par le grand Hitchcock, qui plus est, une astuce mal préparée. Le camouflage du...

Lire la critique

il y a 9 ans

14 j'aime

4

UnREAL
Faraway-screen
4
UnREAL

Lien de parenté avec son sujet...

Le 1er épisode permet une découverte intéressante et pédagogique d'un univers ignoble: La télé réalité, prostituant tout le monde, de ses employés à ses participants, en passant par ses spectateurs,...

Lire la critique

il y a 6 ans

10 j'aime

2

Un héros très discret
Faraway-screen
9

Critique de Un héros très discret par Faraway-screen

Spoil "Un héros très discret" est l'histoire de l'ennui d'Albert, incarné par Mathieu Kassovitz. La genèse de cet ennui est le mensonge que sa mère lui livre vis à vis de son propre père. A...

Lire la critique

il y a 9 ans

10 j'aime