👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Une suite subtile et novatrice. Univers dépaysant et réflexion philosophique au programme !

Ah la bonne vieille époque des suites, remake et reboot bat de l'aile ! Seulement voilà, Blade Runner 2049 est une suite réussie (oui je l'ai dit) qui n'a rien à envier à son prédécesseur. Denis Villeneuve, réalisateur du très bon Premier Contact et de l'intelligent Prisonners, s'attaque à un film culte du cinéma considéré pour certains comme un monument de la science-fiction. Il fallait être sacrément couillu, c'est pour ça qu'on l'aime aussi notre Denis ! Décryptons ensemble les multiples choses à dire sur ce long-métrage attendu au tournant.

Commençons tout d'abord par parler des acteurs car après tout, ce sont les vrais héros qui font vivre l’histoire. Ryan Gosling est très bon dans le rôle de K, un répliquant d'une nouvelle génération. Il arrive à la cheville d'Harrison Ford et possède assez de charisme pour interpréter le côté en même temps brute et torturé du personnage. Deckard est aussi de la partie, il a pris quelques rides mais reste toujours aussi attachant. Jared Leto joue bien mais bénéficie de trop peu de temps à l'écran pour pouvoir le juger. Enfin, de nouvelles actrices impressionnent et incarnent des personnages féminins jouant un vrai rôle dans l'intrigue. Enfin, on appréciera le court caméo de Dave Bautista qui prouve une fois de plus ses talents d'acteur et bien sur de gros bourrin !

Passons maintenant à toute la partie décor et ambiance du nouveau long-métrage de Denis Villeneuve. C'est surtout le gros point fort du film qui bénéficie d'un véritable travail sur les couleurs et une recherche d'architecture pour ses décors. L'univers du premier Blade Runner est ainsi toujours reconnaissable mais il y a aussi beaucoup de nouveautés qui permettent de redonner un second souffle à la franchise. On s'éloigne de Los Angeles pour explorer de nouveau territoires inexplorés complètement dépaysants. La photographie du film impressionne par son cadre somptueux sublimant parfaitement l'environnement. Tout est là mais en version moderne, on est en 2049 après tout, faut pas déconner ! Enchaînons sur les effets spéciaux qui parviennent à nous projeter dans ce vaste et riche monde sans que l'on s'en aperçoive. Il y a de réels objectifs et idées qui rendent les effets spéciaux utiles, ne les contenant pas à de simples décors. Côté son, c'est un peu plus compliqué. La fameuse mélodie de Blade Runner manque affreusement et se fait attendre pour ne jamais arriver... Dommage. Au lieu de ça, le spectateur a droit à une vibration sonore qui casse souvent les tympans, sublimant que très rarement les scènes.

Enfin, nous nous devons d'aborder l’intrigue de ce nouvel opus et ses choix narratifs qui sont pour le moins étonnants. En premier lieu, le film est très lent et respecte donc le rythme du premier opus. Il s'attarde sur tous les éléments et prend son temps afin de bien développer les personnages. Car c'est ici le choix le plus surprenant et aussi le plus intelligent de Denis Villeneuve: se concentrer exclusivement sur les personnages, parfois au détriment du contexte englobant l’intrigue. Il faut avouer que c'est un vrai parti-pris qui vaut à lui seul une mention honorable car la psychologie des personnages est très souvent reléguée en deuxième plan dans les blockbusters actuels, Blade Runner 2049 casse complètement les codes du genre et raconte son histoire par le biais de ses personnages. C'est pour cela que la fin en déroutera certains, elle m'a moi même grandement surpris. L’histoire peut semblait assez prévisible à un moment du film mais s'avère en réalité beaucoup plus complexe qu'elle n'y parait, nous obligeant à réfléchir. Des moments très poétiques parcourent le film et montrent une fois de plus les talents de cette suite qui mérité le coup d’œil. On pourra aussi très bien reconnaître des situations qui se veulent futuristes mais qui s’inscrivent dans notre le monde actuel. Les représenter à l'écran est une manière de faire réagir les gens en faisant une critique subtile.

Ainsi, Denis Villeneuve réussit son pari de réaliser la suite d'un classique de science-fiction qui semblait impossible à égaler. L’univers sombre et les somptueux paysages abandonnés fusionnent pour donner une oeuvre novatrice, reprenant les codes et l'ambiance du premier opus tout en permettant un approfondissement de celle-ci. Le scénario n'est pas le meilleur et le plus original à ce jour mais permet surtout de mettre en avant des personnages complexes comme l'agent K cherchant son identité et voulant secrètement être un homme et non un répliquant.Le rythme lent et le peu d'action en gêneront certains mais il est sur que le film restera un exemple à suivre pour tout réalisateur voulant faire une suite d'un film culte.

Sinar1107
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Films vus et sortis en 2017 et Les meilleurs films de Denis Villeneuve

il y a 4 ans

4 j'aime

7 commentaires

Blade Runner 2049
Djack-le-Flemmard
5

Blade Ruinneur

Denis Villeneuve est un metteur en scène qu'on apprécie. Sicario, Enemy, Premier Contact... la plupart de ses œuvres sont puissantes, et on sait le bonhomme capable de mettre une beauté plastique...

Lire la critique

il y a 4 ans

194 j'aime

40

Blade Runner 2049
Chaosmos
9

Simulacres et simulation

Pourquoi Blade Runner 2049 ? Cette question se posait à l'annonce d'une suite aussi intrigante qu'inquiétante et force est de constater qu'elle se pose encore aujourd'hui. La nouvelle création de...

Lire la critique

il y a 4 ans

150 j'aime

32

Blade Runner 2049
Behind_the_Mask
9

Solitudes hémorragiques

Pour ne pas être seul, on se réfugie dans une mégalopole techno. On vit les uns sur les autres dans des cités dortoirs. Et personne ne se connaît. Et les rues sont remplies, de gens qui baissent la...

Lire la critique

il y a 4 ans

149 j'aime

34

Us
Sinar1107
7
Us

Notre face cachée, une partie de nous ?

Après l'extraordinaire Get Out, Jordan Peele revient sur le devant de la scène (ou plutôt de la salle en l'occurence ici) avec son nouveau long-métrage horrifique. Beaucoup, devenus fans de ce...

Lire la critique

il y a 3 ans

4 j'aime

4

Ma vie avec John F. Donovan
Sinar1107
6

Ma vie avec Xavier Dolan, ou la recherche constante du bonheur dans le monde réel

Considéré comme un surdoué et un génie, Xavier Dolan sort une nouvelle carte de sa poche avec Ma vie avec John F.Donovan, son premier long-métrage en langue anglaise. Désormais, la sortie de nouveaux...

Lire la critique

il y a 3 ans

4 j'aime

Spider-Man: Far From Home
Sinar1107
7

Mystério et Bout de Toiles, l'illusion avant tout

Contrairement à Homecoming, mes attentes étaient grandes, surtout quand j'ai découvert que le film allait traiter de la relation amoureuse entre Peter et MJ. Une seule peur demeurait, celle d'être...

Lire la critique

il y a 3 ans

4 j'aime