Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche Blancanieves

Critiques de Blancanieves

Film de (2013)

Larme noire et blanche neige.

Dans la série de films célébrant les pouvoirs et les beautés du cinéma muet d'antan, après les - pour ma part - très réussis The Artist et Tabou, l'Espagne propose avec Blancanieves une relecture du cinéma muet en même temps qu'une relecture d'un (ou plusieurs) contes bien connus. Double mouvement donc, inscrit dans une double tendance : le revival muet d'une part, la mode des adaptations de... Lire l'avis à propos de Blancanieves

40 5
Avatar Krokodebil
8
Krokodebil ·

Critique de Blancanieves par Rawi

Sur le même concept que the Artist, Blancanieves remet au goût du jour les films muets en copiant le style années 20. Là ou le film de Hazanavicius faisait montre de belles trouvailles de mise en scène mais d'un scénario plus que classique et sans grans intérêt celui de Pablo Berger nous offre un classique merveilleusement revisité. Il y a un dynamisme quqi fait plaisir dans cette troisième... Lire l'avis à propos de Blancanieves

37 10
Avatar Rawi
8
Rawi ·

Critique de Blancanieves par Gérard Rocher

Carmen vit en Espagne et dans ces années 1920 la jeune fille n'a pas été épargnée par les malheurs de toutes sortes. Son père était un célèbre toréro et lors d'un combat contre un taureau récalcitrant aux arènes de Séville, sous les yeux de son épouse enceinte, c'est l'accident. A la suite de ce choc, en accouchant de Carmen, la maman décède et son père, désormais paralysé, tombe sous la... Lire l'avis à propos de Blancanieves

37 26
Avatar Gérard Rocher
10
Gérard Rocher ·

Blanche-Neige et les sept toreros.

Le succès inattendu de "The artist" semble démontrer qu'il y a encore un avenir pour le cinéma muet, même discret, comme le prouve le second film de Pablo Berger, réalisateur du fort sympathique "Torremolinos 73" et qui aura mis quelques années pour concrétiser ce projet un peu fou. Relecture du conte des frères Grimm à la sauce torero, "Blancanieves" semble ressusciter le fantôme de D.W.... Lire l'avis à propos de Blancanieves

33 6
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·

Au bout du conte

Blancanieves a tout de la fausse bonne idée, déjà vue et a priori dispensable : muet et noir et blanc, réécriture du conte chez les toreros ( !) kyrielle de singularités qui plombent autant qu’elles vendent un projet comme forcément unique en son genre. Force est de constater que le parti pris est exploité à merveille. La mise en scène, dès le début du film, frappe par son expressionnisme et... Lire la critique de Blancanieves

24 8
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·

Critique de Blancanieves par pierreAfeu

Troisième adaptation du conte des frères Grimm en deux ans, film muet en noir et blanc... mais projet datant de 2004. Difficile pour Pablo Berger, non pas de succéder aux versions hollywoodiennes, mais de passer après le succès du french movie oscarisé, The artist. Si les deux films se rejoignent sur beaucoup de points, notamment dans un respect du muet qui réussit à ne pas sentir la naphtaline,... Lire la critique de Blancanieves

16 4
Avatar pierreAfeu
7
pierreAfeu ·

Un jour mon torero viendra...

Apparemment, la revisite du conte de Blanche-Neige est à la mode. Alors que l’on croise la fadasse Kristen Stewart en princesse à armure et que l’on tient à peine dix minutes devant l’ignoble Blanche-Neige avec la toute-en-sourcils fille de Phil Collins, la véritable révélation nous vient d’Espagne. Lançant le film au hasard, alors qu’une collègue venait de m’en faire l’article, quelle ne fut... Lire la critique de Blancanieves

17 5
Avatar Before-Sunrise
9
Before-Sunrise ·

Noire et blanche neige

Un coup de fil me met sur la trace, il ne suffit que de quelques clics pour finir de m'informer, il n'en faut pas beaucoup plus pour tenter de battre le rappel de la clique habituelle, pour cela j'essaie de leur présenter ce film sous son meilleur jour : "Bon c'est un film espagnol, muet, en noir et blanc, sélectionné pour l'oscar du meilleur film étranger cette année, l'histoire de blanche... Lire l'avis à propos de Blancanieves

19 8
Avatar Cmd
8
Cmd ·

J'aime pas les nains

1/ J'aime le cinéma qui sort des sentiers battus, qui fait preuve d'ambition... "Blancanieves" c'est tout d'abord un projet fou dont la genèse remonte à 2004, et puis c'est au minimum une idée par plan. 2/ J'adore le noir et blanc * et celui-ci est sublime. Esthétiquement ce film est renversant, les dernières minutes constituant ce que j'ai vu de plus beau depuis fort longtemps. Chaque plan est... Lire la critique de Blancanieves

29 16
Avatar takeshi29
5
takeshi29 ·

Que Séville est belle !

Que Séville est belle dans sa lumière éblouissante filmée dans un Noir et Blanc sublime par le jeune Pablo Berger ! Que sa musique et ses toros sont sublimes dans ce conte cruel qui fait se rencontrer les thèmes pourtant usés de "Blanche Neige", l'expressionisme allemand et la culture andalouse ! On craignait l'effet de style, les citations lourdes, ou la mise en abyme, on... Lire l'avis à propos de Blancanieves

7 5
Avatar Eric Pokespagne
9
Eric Pokespagne ·