Affiche Blissfully Yours

Critiques de Blissfully Yours

Film de (2002)

Critique de Blissfully Yours par Garrincha

Figure de proue de la modernité cinématographique depuis ses débuts dans les années 2000, le réalisateur thaïlandais Apichatpong Weerasethakul a développé au fil des ses films une œuvre invoquant les figures tutélaires des maîtres du temps et de la durée qu'étaient Tarkovski, Antonioni, ou encore Dreyer. S'inscrivant dans leur lignée sans pour autant renoncer à sa singulière conception du cinéma... Lire l'avis à propos de Blissfully Yours

24 1
Avatar Garrincha
10
Garrincha ·

Je crois pas que ça thai, Landers..

Blissfully Yours n'a que peu de choses à voir avec Mark Landers mais ce jeu de mots était nécessaire au tapin qu'il doit opérer sur votre oeil afin que sa mission soit complétée. Votre curiosité ainsi amorcée, qu'est-ce donc Blissfully Yours outre un film "méga méga-cool" et un hymne à la débandade hippie? Un film long et chiant réalisé par un zoulou au nom piégé dont le seul but était de... Lire l'avis à propos de Blissfully Yours

8 10
Avatar Albion
8
Albion ·

Into the Wild

Premier long-métrage de fiction du thaïlandais Apichatpong Weerasethakul, aussi connu sous son surnom de « Joe », Blissfully Yours est en soi une introduction idéale au cinéma si singulier du réalisateur asiatique. Amorçant des lieux et des thèmes que l’on retrouvera postérieurement dans ses productions plus récentes, posant les bases de cette forme poétique qui, entre le conte... Lire la critique de Blissfully Yours

8
Avatar Vivienn
7
Vivienn ·

Critique de Blissfully Yours par SullyRay

Fuyons la ville et ses complications. Laisse tomber tes papiers, retournons dans la forêt, là où plus qu'un chiffre, tu es un homme. Elle t'appelle à la sensualité, présente et passée. Peux-tu distinguer le souvenir de ta vie ? Lequel est le plus vrai ? Viens te baigner dans l'eau courante. Renais tel en un baptême. Ton sexe est une fleur dont on veut voir la couleur. Lire l'avis à propos de Blissfully Yours

11
Avatar SullyRay
9
SullyRay ·

Peine perdue

Je partais avec une bonne impression sur ce film. Réalisateur primé à Cannes, les Cahiers du cinéma (si mes souvenirs sont bons) en avait dit plutôt du bien. En plus de ça, je suis en train de m'intéresser de plus en plus au cinéma asiatique (surtout celui de Kurosawa, je dois l'avouer... m'enfin bon il faut un début à tout). Donc voilà, je me lance devant Blissfully Yours, sur grand écran, de... Lire l'avis à propos de Blissfully Yours

5 1
Avatar ChocBonham
3
ChocBonham ·

Critique de Blissfully Yours par KiidCathedrale

Des lambeaux de peau doucement s'égrainent, chez le médecin, sur le siège de la voiture, dans les plis de sa chemise, l'épiderme muant de cet être silencieux imprègne les plans de sa présence transparente, l'histoire, amputée, se déroule au gré des envies des personnages. Weerasethakul a cette manie du détail : plan rapproché sur une fourmi audacieuse, puis sur une bouche, un bout d'omelette,... Lire la critique de Blissfully Yours

2
Avatar KiidCathedrale
9
KiidCathedrale ·

Critique de Blissfully Yours par JimAriz

Dans les films d’Apichatpong Weerasethakul les personnages font le trajet de la ville à la jungle pour sortir de leur quotidien et vivre leur rêve. On entre donc dans la forêt tropicale comme on s‘endort pour rêver les yeux ouverts. Comme dans Tropical Malady la jungle de Blissfully yours est un lieu surnaturel où se permettent les choses les plus folles. Une thaïlandaise et... Lire la critique de Blissfully Yours

Avatar JimAriz
7
JimAriz ·

Critique de Blissfully Yours par Tanguydbd

Ce qui est frappant au visionnage de Blissfully Yours, c’est le fait qu’il soit sorti, il y a seulement douze ans. Qu’un tel film soit aussi récent relève du miracle. Weerasethakul semble être le seul cinéaste en activité à s’attacher à l’image poétique. Cette image n’a pas de passé propre mais trouve sa résonance dans l’imagination du spectateur. Le moyen de mise en scène qui permet à cette... Lire la critique de Blissfully Yours

1
Avatar Tanguydbd
10
Tanguydbd ·

C'est long.

Je suis passé totalement à côté du film, le seul moment où j'ai été pris, c'est à la fin du prologue lorsque le générique débute, j'ai été happé pendant quelques minutes. Sans doute trop contemplatif pour moi. Je n'ai pas compris ce qu'on me montrait. Lire l'avis à propos de Blissfully Yours

Avatar Anthony Jeandot
4
Anthony Jeandot ·

film a ne pas voir sauf si vous avez une soirée à perdre

Alors là vraiment... il n'y a rien a dire... vraiment... il ne se passe rien. des plans à ralonge de la route... pas de musique, pas de dialogue... rien... pas d'histoire... youpi un kiki à la fin! vraiment chiant, long, lent... Pour amateur du genre. Lire la critique de Blissfully Yours

1
Avatar Calment
1
Calment ·