👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

film a ne pas voir sauf si vous avez une soirée à perdre

Alors là vraiment... il n'y a rien a dire... vraiment... il ne se passe rien. des plans à ralonge de la route... pas de musique, pas de dialogue... rien... pas d'histoire... youpi un kiki à la fin!
vraiment chiant, long, lent... Pour amateur du genre.
Calment
1
Écrit par

il y a 8 ans

1 j'aime

Blissfully Yours
Vivienn
7

Into the Wild

Premier long-métrage de fiction du thaïlandais Apichatpong Weerasethakul, aussi connu sous son surnom de « Joe », Blissfully Yours est en soi une introduction idéale au cinéma si singulier du...

Lire la critique

il y a 6 ans

12 j'aime

Blissfully Yours
SullyRay
9

Critique de Blissfully Yours par SullyRay

Fuyons la ville et ses complications. Laisse tomber tes papiers, retournons dans la forêt, là où plus qu'un chiffre, tu es un homme. Elle t'appelle à la sensualité, présente et passée. Peux-tu...

Lire la critique

il y a 10 ans

11 j'aime

Blissfully Yours
Albion
8

Je crois pas que ça thai, Landers..

Blissfully Yours n'a que peu de choses à voir avec Mark Landers mais ce jeu de mots était nécessaire au tapin qu'il doit opérer sur votre oeil afin que sa mission soit complétée. Votre curiosité...

Lire la critique

il y a 10 ans

8 j'aime

10

Blissfully Yours
Calment
1

film a ne pas voir sauf si vous avez une soirée à perdre

Alors là vraiment... il n'y a rien a dire... vraiment... il ne se passe rien. des plans à ralonge de la route... pas de musique, pas de dialogue... rien... pas d'histoire... youpi un kiki à la...

Lire la critique

il y a 8 ans

1 j'aime

Kelin
Calment
8
Kelin

Le cinéma muet réinventé

Tout un tragédie humaine en 1h20 et sans le moindre dialogue, une sacrée performance. Chaque regard, chaque attitude nous plonge complétement dans l'histoire. On se croirait presque vivre dans la...

Lire la critique

il y a 9 ans

1 j'aime

Les Émotifs anonymes
Calment
7

Critique de Les Émotifs anonymes par Calment

Enfin un film ou Poelvoorde joue un rôle complétement à l'opposé des personnalités faussement hyper assuré et donc ridicules et touchantes des ses précédents personnages. C'est comme si il jouait son...

Lire la critique

il y a 9 ans

1 j'aime