Le jeu des apparences

Avis sur Blow-Up

Avatar Little Nemo
Critique publiée par le

J'ai revu pour la énième fois ce film en salle ce soir (sans en avoir encore épuisé tout le sens, ni tous mes sens). :-) A la sortie, toujours ce même petit goût de mystère, cette sorte de perplexité à chaque fois renouvelée.

Je crois qu'un des angles sous lequel on peut (doit ?) aborder ce film est celui du "jeu des apparences". Ce perpétuel aller-retour entre réel et virtuel. Comme cela est évoqué dans l'une des bonnes critiques que j'ai lue ici (qui plus est écrite en bon français, ce qui n'est pas le cas pour d'autres). On pourrait multiplier les exemples illustrant ce postulat. Je vous laisse donc en trouver quelques-uns, plutôt que de vous assommer avec une liste rébarbative. Mais vous en aurez une idée un peu plus précise si vous lisez le paragraphe suivant. Que voici.

D'une manière générale, ce film est avant tout (de mon point de vue) une authentique "réflexion sur l'image". Son rôle, sa place, sa fonction. On passe ainsi tour à tour de l'image futile, superficielle et alimentaire (la photographie de mode) à l'image utile, sérieuse et documentaire (la photographie de reportage). Ici aussi, alliance et mélange entre fiction et réalité.

Un petit mot sur le titre : "blow up" peut se traduire par "exploser", "sauter", "faire sauter". Je mes suis dit que cela aurait pu me permettre de donner une autre signification, un autre éclairage ou un sens supplémentaire au film. Je dois avouer que j'ai été déçu, car cela ne m'a absolument pas aidé. Si vous avez une idée ou si vous êtes un(e) meillleur(e) angliciste que moi n'hésitez pas à laisser un commentaire. Merci d'avance.

Bien entendu, cette analyse n'est que très partielle. Il y aurait beaucoup d'autres points de vue à mettre en avant. Je vous en laisse le soin. A chacun son tour.

Enfin, comment ne pas citer, pour l'anecdote, le remake en forme de clin d’œil de Brian de Palma, "Blow out", avec John Travolta, où l'enquête ne passe plus par l'image, cette fois, mais par le son. Un remake un poil en-dessous de l'original et traité différemment, mais qui ne démérite pas pour autant. Car il est bien entendu très intéressant de faire un parallèle et un comparatif entre les deux. Ce qui, au passage, permet aux deux œuvres de s'enrichir mutuellement .

PS : je suis amateur de photographie et photographe amateur, depuis l'adolescence. C'est vous dire si ce film m'a accompagné tout au long des années et s'il a de l'importance à mes yeux. Sans jeu de mots, ou avec, c'est comme vous voudrez. :-)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 337 fois
6 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Little Nemo Blow-Up