Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Souvenirs du passé

Avis sur Blue Chips

Avatar Romain Bouvet
Critique publiée par le

Là aussi, un film qui a bercé ma jeunesse, lorsque je jouais au basket. Fan du Shaq (entre autre avec Shawn Kemp et bien entendu Jordan), c’est avec plaisir que je découvrais un film avec le basket comme toile de fond. Loin de Space Jam et de son côté enfantin.
Plus que le basket-ball, le film traite surtout des magouilles, des dessous de tables qu’utilisent les grandes universités afin d’attirer les meilleurs joueurs NCAA. Histoire de briller au mieux et d’être mises en avant lorsque leurs joueurs sont draftés en NBA.
Si le film s’avère assez long, voir pompeux, il s’adresse surtout aux fans de basket-ball ou de Nick Nolte, qui nous offre un travail magistral en coach hurlant et pestant à la moindre occasion. Les scènes de match ne sont pas mal non plus, et nous offre l’occasion de voir Shaquille O’Neal ou Penny Hardaway en pleine action.
Les acteurs brillent sur le parquet mais pas forcément par leur jeu d’acteur. Jeu d’acteur, où seulement Nick Nolte et la charmante ??? brillent et sont criants de vérités, en coach exacerbé et en femme trahit.
Le film raconte donc les déboires d’un coach d’université qui réalise peu à peu que, seuls, ses talents de coaching ne suffisent plus. Il faut un coach mais des joueurs, pas simplement de bons joueurs mais des joueurs qui peuvent tuer un match. Il va alors aller contre ses convictions et se laisser entraîner à « acheter » de jeunes joueurs pour booster son effectif.
Bref, ce n’est pas un chef-d’œuvre loin de là mais c’est un film prenant pour peu que l’on s’intéresse un peu à ce milieu là, avec un Nick Nolte excellent.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 334 fois
1 apprécie

Autres actions de Romain Bouvet Blue Chips