She woooore bluuuuuuuhuuue velvet, woah woah...

Avis sur Blue Velvet

Avatar CeeSnipes
Critique publiée par le

Après deux films de commande (Elephant Man & Dune) dont il s’est sorti avec les honneurs pour le premier, pas si mal pour le deuxième, David Lynch put enfin (re)mettre en scène une de ses créations.

Utilisant son acteur de Dune, Kyle MacLachlan, comme double du spectateur, David Lynch nous plonge, avec Blue Velvet dans une Amérique angélique au premier abord mais dont le Mal suinte de partout, comme ce plan terrifiant sur des insectes grouillant dans un gazon immaculé. Ce thriller un poil érotique et vraiment étrange est le digne successeur d’Eraserhead dans le malaise qu’il procure à son spectateur grâce à son univers décalé et toujours surprenant. Les performances des acteurs sont excellentes, surtout celle de Dennis Hopper, évidemment, exceptionnel en méchant fou furieux, capable de tout et seul personnage autorisé à dire le F-Word dans le film et celle de Dean Stockwell, suave à souhait dans une interprétation étonnante d’In Dreams de Roy Urbison. Elles portent un film déjà bien garni grâce à une mise en scène parfaitement maitrisée avec une musique oppressante, qui ne souffre que d’un troisième acte un peu trop graphique, qui affaiblit vraiment le tout.

Dommage, car Blue Velvet en reste une expérience inoubliable, à l’instar d’un Eraserhead, une plongée dans le cerveau dérangé et pourtant jamais indulgent de David Lynch.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 238 fois
1 apprécie

CeeSnipes a ajouté ce film à 1 liste Blue Velvet

  • Films
    Illustration Entomophobe, passe ton chemin.

    Entomophobe, passe ton chemin.

    Si, comme votre serviteur, vous êtes entomophobes (comme son nom l'indique, que vous faites une phobie des insectes) et/ou...

Autres actions de CeeSnipes Blue Velvet