👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Un opus pas du tout fantastique pour le réalisateur de Detention, mais tout aussi frénétique et excitant que son prédécesseur. Sorte de fausse séquelle de 8 Mile (le film est de fait produit par Eminem), Bodied nous replonge de plein pied dans le monde haut en couleur des rap battles, combats de rimes infestés de jeux de mots et d’injures lyriques, si intraduisibles qu’on a parfois envie d’applaudir les pauvres sous-titreurs qui doivent trouver des équivalents à chacune des bombes lâchées par les personnages ! Le héros, Adam, est un blanc-bec fils de bourgeois littéraires passionné par ce monde sulfureux, qui approche ses cadors sous couvert d’étude universitaire, avant de s’immiscer lui aussi dans ces battles avec une verve qui ne fait que grandir… Mais dans Bodied, les duels de mots n’ont aucune limite, et Kahn s’applique intelligemment à faire comprendre que notre époque est plus impitoyable que jamais avec tout ce qui s’éloigne des normes.

Le cloisonnement social, le politiquement correct, la liberté d’expression, la gentifrication des cultures populaires… Bodied, sous ses allures de récit initiatique particulièrement amer et rentre-dedans, s’avère incroyablement dense, sans jamais oublier d’être hautement divertissant (tous les personnages, incarnés pour certains par de véritables pros de la discipline, sont soignés et inoubliables) et fréquemment hilarant !

Lakahand
7
Écrit par

il y a 4 ans

8 j'aime

Bodied
Lakahand
7
Bodied

Battle de haut vol

Un opus pas du tout fantastique pour le réalisateur de Detention, mais tout aussi frénétique et excitant que son prédécesseur. Sorte de fausse séquelle de 8 Mile (le film est de fait produit par...

Lire la critique

il y a 4 ans

8 j'aime

Bodied
FrançoisGalea
6
Bodied

La seule limite de notre monde est celle de notre esprit

A l'heure où la reproduction sociale est majoritaire, un enfant exerçant le même travail que l'un de ses parents, un étudiant blanc, fils d'un professeur d'université, décide de vivre sa vie de...

Lire la critique

il y a 3 ans

3 j'aime

1

Bodied
JoroAndrianasol
8
Bodied

Critique de Bodied par Joro Andrianasolo

Suite spirituelle d'8 mile, délaissant Detroit pour des allers-retours entre LA et New-York et remplaçant le jeune white trash paumé par un étudiant en littérature, qui va lui aussi s'immerger dans...

Lire la critique

il y a 2 ans

2 j'aime

The Guilty
Lakahand
5
The Guilty

Pas si original que ça

Ce thriller danois, prix de la Critique à Beaune, est un huis-clos hautement conceptuel (un policier zélé du 112 cherche à aider une femme kidnappée, tout se passe à l'autre bout du fil), plutôt bien...

Lire la critique

il y a 4 ans

14 j'aime

5

The Night Comes for Us
Lakahand
8

Plus fort que The Raid ?

The Night comes for Us s’affirme comme la rencontre ultime des stars des arts martiaux de l’Asie du Sud-Est. Un happening musclé, haletant et sanglant. À l’instar du précédent action flick de Timo...

Lire la critique

il y a 3 ans

11 j'aime

Bodied
Lakahand
7
Bodied

Battle de haut vol

Un opus pas du tout fantastique pour le réalisateur de Detention, mais tout aussi frénétique et excitant que son prédécesseur. Sorte de fausse séquelle de 8 Mile (le film est de fait produit par...

Lire la critique

il y a 4 ans

8 j'aime