Affiche Body Double

Critiques de Body Double

Film de (1984)

Critique de Body Double par FrankyFockers

Pourquoi ce film est-il si important dans l'histoire du cinéma moderne ? Voici une question qui mérite d'être analysée, comme il convient aussi de s'arrêter quelque peu sur le cas Brian de Palma, le cinéaste américain actuel le plus novateur et ambitieux aux côtés de Gus Van Sant, car tous deux tentent de proposer une issue au maniérisme qui soit autre que le néo-classicisme (que fait à... Lire la critique de Body Double

41 2
Avatar FrankyFockers
10
FrankyFockers ·

Double Jeu

Brian De Palma continue dans son exploration du cinéma d'Hitchcock avec Body Double qui rend hommage au maître du suspense et notamment Fenêtre sur Cours et Vertigo (ce qu'il avait déjà fait dans... Lire la critique de Body Double

20 1
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

Critique de Body Double par Mickaël Barbato

Oulala qu'il est bon celui-là. Relecture super kitsh de Fenêtre sur Cour, avec en fond le milieu chic-crade du porno hollywoodien, De Palma en profite pour livrer l'un de ses films (sinon le) les plus impressionnants visuellement. Des mouvements de caméra à te donner de l'asthme (la découverte de l'appartement circulaire, magnifique, Craig Wasson qui monte les marches d'un hôtel au bord de la... Lire l'avis à propos de Body Double

21 2
Avatar Mickaël Barbato
9
Mickaël Barbato ·

Double, triple, quadruple et hot

Imposture ? Et beaucoup (à commencer par des gens très bien) n'admettront pas. Sans doute - mais drôle. Le cinéma est omniprésent dans Body double. ALFRED ET BRIAN Rien que de très classique : De Palma propose une nouvelle déclinaison, une relecture de l'oeuvre du maître. Cela dit, les références ne portent pas cette fois sur un film, mais sur deux, et de façon très explicite : Vertigo et... Lire l'avis à propos de Body Double

27 3
Avatar pphf
8
pphf ·

Du lourd, dans tous les sens du terme.

Du lourd, dans tous les sens du terme. Un traitement clinquant et kitsh poussé dans ses ultimes retranchements parce qu'il est le sujet même du film : le porno et Hollywood en 1984, à quoi s'attendre d'autre ? Un jeu malin sur la médiocrité de nos fantasmes et les illusions du voyeur : celui qui épie au cinéma verra toujours de l'extraordinaire, le Graal du voyeur : sexe et meurtre. En cela,... Lire la critique de Body Double

18 1
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·

Le mensonge 24 fois par seconde

Dans Le Petit Soldat, Jean-Luc Godard fait dire à Michel Subor que « le cinéma c’est la vérité 24 fois par seconde ». Pour Brian De Palma, le cinéma c’est le mensonge 24 fois par seconde, et il a parfaitement raison. Car s’il y a une chose que De Palma a comprise et a fait comprendre au spectateur aux travers de ses œuvres, c’est tout l’art de la manipulation qui se dégage du cinéma et le... Lire la critique de Body Double

9
Avatar Bondmax
10
Bondmax ·

Fou d'artifices

La critique dithyrambique de guyness et la sortie récente en coffret "ultra collector" chez Carlotta obligeaient à revoir Body Double. L'expérience étant faite, elle me permet de confirmer moi aussi ce que je savais déjà, à savoir la dimension paradoxale et monstrueuse du cinéma de De Palma. Un cinéma qui mêle les tendances les plus contraires, qui construit avec un savoir faire irréfutable... Lire l'avis à propos de Body Double

11 6
Avatar Artobal
7
Artobal ·

Du grand De Palma !

Un excellent thriller de De Palma avec tous les ingrédients pour plaire, dont les références à Alfred Hitchcock (récurrentes dans son cinéma) et sa bonne dose de suspense, parfaitement maîtrisée. Craig Wasson interprète brillamment le rôle d'un acteur claustrophobe se retrouvant témoin du meurtre d'une femme dans la maison voisine, il va alors tenter de résoudre cette affaire. Ça fait... Lire la critique de Body Double

13 2
Avatar JimBo Lebowski
9
JimBo Lebowski ·

Quand seras tu libre Dobby?

Déconcertant. On avait bien compris que tu étais l'elfe de maison d'Alfred Hitchcock, n'hésitant pas à reproduire la patte du maitre pour affirmer la tienne. "Vertigo" et "Rear Window" revisités tous deux en un seul film par De Palma... Quand on voit l'idée sur le papier ça donne un frisson d'excitation mais quand on est face à l'écran laisse moi te dire que c'est une autre paire de couilles.... Lire l'avis à propos de Body Double

29 8
Avatar Matrick82
5
Matrick82 ·

Vraiment pas Brian

On le sait, De Palma virtuose tout, et c'est à ça qu'on le reconnait. Pour autant, mérite-t-il qu'on intente à son sujet le procès d'outrance ? Près de 30 ans après ma première vision de Body Double, qui constitua le fondement absolu de mon dégoût De Palmesque, précisément à cause de cette expérience traumatisante, et armé depuis d'un bagage cinématographique autrement plus chargé, la... Lire l'avis à propos de Body Double

47 24
Avatar guyness
3
guyness ·