Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche Body Double

Critiques de Body Double

Film de (1984)

Critique de Body Double par Kevin Gosse

Fraîchement accueilli à sa sortie par la critique et le public, le long métrage a gagné au fil des années ses galons de joyau DePalmien pour devenir un des films les plus adulés de ses admirateurs, mais n'allons pas trop vite... Acteur aux cachets aléatoires vivant à Los Angeles, Jack Scully (Craig Wasson) est victime de claustrophobie lors du tournage d'un film d'horreur dans lequel... Lire l'avis à propos de Body Double

Avatar Kevin Gosse
8
Kevin Gosse ·

une relecture kitch et érotico/sexy de deux films d’Alfred Hitchcock

Aussi incompréhensible que cela puisse l’être, lors de sa sortie en salles, Body Double (1984) fut un échec cuisant pour le réalisateur, qui se vu même être nominé dans la catégorie du Pire réalisateur aux Razzie Awards alors que Melanie Griffith de son côté se retrouvait être nominé dans la catégorie du Meilleur second rôle féminin aux Golden Globes. Avec Body Double (1984), Brian De Palma... Lire l'avis à propos de Body Double

Avatar RENGER
6
RENGER ·

Fenêtre sur cour revisité

Encore un film que je constate avec plaisir (ou effroi, ma mémoire vacille) que je connaissais en fait au moins la grosse première moitié, mais dont je ne me souvenais plus du tout de la fin. On est dans un DePalma mineur en terme de mise en scène je trouve. On a connu le cinéaste nettement plus inspiré dans d'autres films que dans Body Double. Dommage car le fond méritait vraiment mieux. Avec... Lire l'avis à propos de Body Double

Avatar batman1985
7
batman1985 ·

Un certain pouvoir d'attraction

Un bon De Palma. Beaucoup de retournements de situation, un scénario tortueux et intelligent sur un sujet pas franchement évident. Même si on pouvait s'attendre à encore mieux de la part du maitre, cela reste une belle réussite, surtout que Mélanie Griffith est particulièrement sexy. Lire la critique de Body Double

Avatar Caine78
7
Caine78 ·

Critique de Body Double par peppinacoop

Au début çà fait un peu kitsch ,ensuite le clip frankies goes to hollywood nous réveille et le meurtre de la jeune fille nous impressionne.On peut voir également la jolie Melanie Griffith,(avec son charmant petit tic que je vous laisse découvrir à chacun de ses films ) Lire l'avis à propos de Body Double

Avatar peppinacoop
7
peppinacoop ·

Coup de vieux?

Si parfois les films de De Palma prennent des rides agréables, ce n'est pas le cas de ce film un peu poussif, qui use de poncifs (le héros affligé d'un mal mystérieux qui le bloque au moment opportun, la bombe sexuelle très chatte...). Le scénario est un peu chiant, ça manque de rythme, la bo me gave etc... C'est moi qui vieillit ou quoi? Lire la critique de Body Double

Avatar Cinéphage
4
Cinéphage ·

Critique de Body Double par zinv

N'est pas Hitchcock qui veut! Brian De Palma s'inspire fortement des meilleurs films du maître pour tisser une trame fondée avant tout sur le suspense. Il y ajoute une dose de sexe mais ne parvient pas à s'approprier suffisamment l'intrigue pour la conclure de manière efficace. Le début était pourtant intéressant. Lire la critique de Body Double

Avatar zinv
6
zinv ·

Critique de Body Double par Benjicoq

(Fenêtre sur Cour + Sueurs Froides + Le meurtre était presque parfait + un bon gros porno allemand + les années 80 + Franky Goes To Hollywood) dans un blender = Body Double. C'est méga Kitsch mais c'est bon :D. Et même si on a vu les twists arriver à 100 bornes. Lire l'avis à propos de Body Double

Avatar Benjicoq
7
Benjicoq ·

Critique de Body Double par thibulle

Une très bonne idée mais assez mal mise en oeuvre au final. Il n'y a aucune subtilité dans les découvertes et la recherche faite par le personnage piégé. On ne se demande que rarement pourquoi ou comment, toute les réponses sont explicités dans la seconde où l'on pourrait se poser une question. Lire la critique de Body Double

Avatar thibulle
6
thibulle ·

Cet obscur objet du désir

Autour des thèmes du voyeurisme et de l'impuissance, il offre une relecture perverse de Fenêtre sur Cour et Sueurs Froides à travers un thriller ultra codé et impeccablement réalisé. Vu aujourd'hui le film pâti logiquement d'une esthétique année 80 datée mais profite encore clairement du brio de la mise en scène de De Palma. Diablement efficace. Lire la critique de Body Double

Avatar mylea
7
mylea ·