Five Nights at Freddie's

Avis sur Bohemian Rhapsody

Avatar Mike Öpuvty
Critique publiée par le

Souffrant d'une fin de tournage et d'une post-prod houleuse, ( Bryan Singer a inexplicablement déserté le tournage à 15 jours de la fin, laissant son chef opérateur de toujours prendre le relai, puis a été remplacé par Dexter Fletcher ) Bohemian Rhapsody arrive sur nos écrans en grande pompe et emporte l'adhésion des fans de tous poils. En effet, le plaisir de découvrir comment et dans quelles circonstances ont été créés nos tubes préférés, et de pouvoir en profiter en 5.1 ou même en Dolby Atmos est à la hauteur de la légende du groupe Queen.
Forcément, on va en redemander...

La légende.

Mmh. Il est sans doute là le problème, en définitive. Facilement soixante-quinze pour-cent du film ne sont que fantaisie et pure fabrication. De la rencontre des membres du groupe à l'annonce de la maladie, en passant par certaines dates de création des chansons, un nombre conséquent d'erreurs et d'inversions se sont faufilées dans le récit.
A vrai dire, il y aurait de quoi rager. On est venu tout connaitre sur Freddie Mercury et Queen et on nous sert du boniment et du pipeau ?!

Eh bien de façon tout à fait surprenante, non.

Prenons pour exemple la scène où Freddie apprend qu'il a contracté le VIH. Elle est située peu avant le fameux Live Aid, ce qui est bien documenté comme faux, et on y entend "Who wants to live Forever", composée par Brian May un an plus tard pour le film Highlander... donc historiquement on est aux fraises.

Mais c'est précisément ce genre de moment, hautement cinématographique, qui donne son identité au film : c'est certes du pipeau, mais admirablement bien joué.
Bohemian Rhapsody use du répertoire de Queen pour composer un fourre-tout tantôt désinvolte et frivole, tantôt sinistre et émouvant, sans jamais se cacher de n'être finalement qu'une œuvre de fiction, relative à la vie et l'œuvre de Freddie Mercury.

Et de ce point de vue là, le film est une franche réussite. La photo sublime, le concert du Live Aid parfaitement restitué, avec en prime une résonance dramaturgique à toutes les chansons retenues, et bel et bien en 5.1 elles envoient du paté ! Et c'est pour ça qu'on est entré dans la salle, ne nous voilons pas la face...

Seul véritable impair : le générique de fin qui montre des images d'archives... Fallait pas. Déjà ça fait comme si le film s'achetait une légitimité historique alors que ce qui fait son intérêt réside à l'exact opposé, mais en plus ça démontre les limites des acteurs, pourtant à 200% investis !
Nan, vraiment, fallait pas !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 286 fois
5 apprécient

Mike Öpuvty a ajouté ce film à 1 liste Bohemian Rhapsody

Autres actions de Mike Öpuvty Bohemian Rhapsody