Un film original mais trop gourmand faisant penser de loin à Scorcese ou De Palma

Avis sur Boogie Nights

Avatar DarkKnightReturn
Critique publiée par le

J'ai découvert ce film grâce à SensCritique et vu la moyenne, je me suis lancé dans son visionnage. Pendant ces deux heures et trente minutes, mon jugement est passé du passable au bon puis au moyen.

Cela commence passablement avec cette introduction trop longue à mon goût. C'est sûr elle est nécessaire pour nous présenter les nombreux personnages, même si le film se centre sur l'un d'eux en particulier mais quelques scènes auraient pu être oubliées. Les personnages ainsi que cette histoire originale sont présentées tout de même efficacement et on a envie d'en apprendre plus sur eux et de les voir évoluer. De plus, j'ai trouvé la réalisation plutôt maîtrisés avec des jolis plans, même si certains sont de trop, apportant des longueurs. Une première demi heure passable.

La suite m'a plus plu, avec des scènes bien drôles et intéressantes qui permet de découvrir petit à petit cet univers et cette "famille". J'ai eu le sourire tout au long de cette deuxième partie, avec ce personnage d'Eddie Adams complètement narcissique joué par un Mark Wahlberg pas à la hauteur pour un rôle de cette envergure, la torturée Maggie incarnée par une Julianne Moore qui joue toujours aussi bien, le charismatique Jack incarné par un un excellent acteur, puis mon petit préféré Little Bill Thompson joué par William H Macy (que j'adore dans Shameless et jouant un rôle totalement différent de la série). Les personnages secondaires sont aussi plaisant à suivre sauf pour certains n'apportant pas grand chose. Cette deuxième partie nous montre le côté faussement féerique de cet univers, avec des fêtes, de l'argent, beaucoup d'argent. Mais tout ceci n'est qu'illusion.

On le comprend vite avec cette troisième partie qui part dans tous les sens, c'est à ce moment là que j'ai commencé à décrocher du film. Au bout d'1h45, je pensais que ce film allait se finir en nous montrant les mauvais côtés. Mais non, il en reste 45 minutes. Celle-ci nous montre la déchéance des personnages de manière brutale. On a le droit à des bonnes scènes mais dans l'ensemble c'est pas terrible. Je me demandais où voulait en venir le réalisateur qui aurait pu stopper le film plein de fois sur une note pessimiste afin de dénoncer les dérives de la drogue. Et non, il nous intègre en plus un épilogue optimiste à souhait qui m'a bien dérangé, je me pensait dans le pays des bisounours. Je pense qu'il voulait nous montrer que quand on touche le fond, on peut se relever. L'idée ne me déplaît pas, mais j'aurais mieux apprécier qu'il nous montre cela, avec une seule scène marquante, au lieu d'un épilogue aussi long pour finir

sur un monologue sans intérêt

Un film sur un univers original avec ces bons personnages, incarné par des acteurs oscillant entre le très bon et le moins bon, qui aurait pu être bien. Mais le réalisateur est beaucoup trop gourmand en terme de durée, il faut tenir l'intérêt pendant 2h35, ce qui n'est pas donné à tous les réalisateurs. Et pour ce film, ce dernier ne m'a pas convaincu dans ce film faisant penser à du Scorcese ou De Palma sans leur talent.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 847 fois
6 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de DarkKnightReturn Boogie Nights