Affiche Borat, leçons culturelles sur l'Amérique au profit glorieuse nation Kazakhstan

Critiques de Borat, leçons culturelles sur l'Amérique au profit glorieuse nation Kazakhstan

Film de (2006)

Critique de Borat, leçons culturelles sur... par kwyxz

Beaucoup d'appréhension avant de voir les premiers extraits de Borat. Et finalement, les critiques élogieuses entendues ici et là m'ont décidé. Et je ne fus pas déçu ! Borat pousse loin, très loin, la provocation et n'en dénonce que plus malicieusement les dérives d'une Amérique post-9/11. Le spectateur, plié de rire et cloué à son siège, découvre un pays qui a peur, et qui fait peur. Un film... Lire l'avis à propos de Borat, leçons culturelles sur l'Amérique au profit glorieuse nation Kazakhstan

22 7
Avatar kwyxz
7
kwyxz ·

Critique de Borat, leçons culturelles sur... par FPBdL

- Borat - Reporter télé, Borat débarque aux Etats Unis pour un documentaire sur le mode de vie américain dans le but de revenir avec un maximum de références. De son village rafistolé du Kazakhstan -, Borat emporte un superbe maillot de bain et une poule, sa curiosité et une ouverture d'esprit sans borne qui seront l'occasion de rencontres franches et décalées. Tour à tour, celles-ci... Lire l'avis à propos de Borat, leçons culturelles sur l'Amérique au profit glorieuse nation Kazakhstan

22
Avatar FPBdL
8
FPBdL ·

The ultimate trickster

Dans ce qui a tout l'air d'un faux documentaire, Sacha Baron Cohen interprète Borat, soi-disant journaliste TV kazah qui apparait vite comme une caricature trop énorme pour être crédible (et qui en devient donc réellement drôle -- car qui oserait rire de tout un peuple sinon?). Borat parti aux États-Unis pour son reportage, le film prend alors un tournant beaucoup plus intéressant, même si... Lire la critique de Borat, leçons culturelles sur l'Amérique au profit glorieuse nation Kazakhstan

27
Avatar youli
9
youli ·

Mon nom Borat, j'aime vous, j'aime sexe, so nice!

Bienvenue en Amérique! Une Amérique où les ours peuvent nager dans des piscines, où les armuriers vendent des armes sophistiquées à quiconque veut buter du juif, où les hommes ne se font pas la bise parce qu'ils ne sont pas des pédés, où les nanas sont toutes des salopes qu'il faut baiser sauvagement parce qu'elles le méritent. On arrête là? Loin de cautionner ces idées ou de dire des gros mots... Lire la critique de Borat, leçons culturelles sur l'Amérique au profit glorieuse nation Kazakhstan

29 15
Avatar Lorelei3
4
Lorelei3 ·

Critique de Borat, leçons culturelles sur... par Zolotoï

Dans la lignée du Candide de Voltaire, mais en bien plus drôle, des Marx Brothers et de Guy Debord, grand comique français incompris, Sacha Baron Cohen s'en prend à la fois aux pays de l'Est et aux USA, dans une caricature énorme qui enchaîne les sketches à toute allure. Borat demeurera l'un des films les plus drôles de ces dix dernières années, mille fois plus... Lire la critique de Borat, leçons culturelles sur l'Amérique au profit glorieuse nation Kazakhstan

7 5
Avatar Zolotoï
8
Zolotoï ·

Je pas être excit'

Le postulat de départ est excellent. Il consiste à brocarder les travers d'une Amérique à la dérive en la confrontant aux préjugés qui séjournent dans l'inconscient collectif de ses représentants. Borat est donc l'incarnation de ce fantasme du péquenaud venu de loin, tout là-bas. Un personnage qui a l'intelligence d'être caricatural, et qui s'interdit par là même d'être le reflet de la société... Lire l'avis à propos de Borat, leçons culturelles sur l'Amérique au profit glorieuse nation Kazakhstan

13
Avatar DrunkenBastard
5
DrunkenBastard ·

Ma moustache a encore le gout de tes couilles.

« Mais comment tu peux mettre 10 à Borat et '' seulement '' 7 à Fight Club ? » C'est certes une note très manichéenne et qui manque de bon sens, mais Borat, c'est un ovni cinématographique, on aime ou on n'aime pas, c'est 0 ou 10, or, là, c'est 10. Bon. Borat, c'est un peu le Candide de notre société actuelle, avec l'optimisme en moins. (et Cunégonde qui a été remplacée par Pamela, CQFD).... Lire la critique de Borat, leçons culturelles sur l'Amérique au profit glorieuse nation Kazakhstan

6
Avatar Margot D
8
Margot D ·

Critique de Borat, leçons culturelles sur... par FlyingMan

Wawawiwa à tous ! Bienvenu aux Etats-Unis d'Amérique ! Terre de contraste. Pays de la liberté, de l'égalité entre les hommes et les femmes, mais aussi celle des féministes étrangères à toute humour, celle où les marchands d'armes et de Hummer sont prêt à raconter n'importe quelle connerie pour parvenir à leurs fins, celle où les rednecks patriotiques du fin fond du Texas sont aussi racistes et... Lire l'avis à propos de Borat, leçons culturelles sur l'Amérique au profit glorieuse nation Kazakhstan

6
Avatar FlyingMan
8
FlyingMan ·

Voyage en secte inconnue

Sacha Baron Cohen n'est pas à la réalisation de Borat, mais Larry Charles ; m'enfin à mon avis, c'est quand même l'humoriste qui tire les ficelles et l'autre qui se contente de tenir la caméra. Et si je me plante, bah z'avez qu'à m'envoyer me faire voir chez les kazakhs... Ô Kazakhstan ! Ô douce république totalitaire d'ex-URSS un poil (et il... Lire l'avis à propos de Borat, leçons culturelles sur l'Amérique au profit glorieuse nation Kazakhstan

5
Avatar RimbaudWarrior
6
RimbaudWarrior ·

Kazakhstan greatest country in the world (8)

Après avoir aimé The Dictator au cinéma cet été, l'heure était venue pour moi de poursuivre dans la filmo de Sacha Baron Cohen dont l'humour très con me plaît énormément. Et je n'ai pas été déçu par Borat. L'introduction donne le ton. "My name is Borat, I like you, I like sex, Is nice", l'humour sera bien con. Pour autant, Borat ne peut pas être assimilé à une comédie à ras des pâquerettes... Lire l'avis à propos de Borat, leçons culturelles sur l'Amérique au profit glorieuse nation Kazakhstan

6 2
Avatar Moorhuhn
7
Moorhuhn ·