👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Comment rendre la simple réalité captivante

Boyhood c'est avant tout un concept, celui de transformer le maquillage du cinéma par la réalité des choses. Richard Linklater tente ici le pari incroyable de mettre 12 années dans la réalisation de son film en choisissant de voir évoluer ses personnages, ses acteurs dans le temps.
Adepte de l'idée et du concept avant même sa sortie, j'ai été impressionné par la réalité du film lors du visionnage.
Le réalisateur nous emmène par la simplicité des choses dans la vie de Mason, un jeune de 6 ans que l'on verra évoluer jusqu'à ses 18 ans. Le résultat est frappant, pendant presque 3 heures, on se laisse vivre, sans s'ennuyer, au rythme de la vie de ce jeune dont la vie est en soi tout à fait simple et anodine, parfois semée de difficultés, parfois de beaux moments de vie. L'élément perturbateur n'existe pas ou s'il existe, serait représenté par le simple écoulement de sa vie.
Un magnifique film qui nous prouve qu'une parfaite réalité peut devenir envoutante !
Thibaut_Vitré
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 7 ans

Boyhood
Sergent_Pepper
7
Boyhood

Un rêve : l’histoire du temps.

Boyhood fait partie de ces films à concept qui prennent un risque majeur : se faire écraser par lui en s’effaçant derrière cette seule originalité. Suivre pendant 12 ans les mêmes comédiens pour les...

Lire la critique

il y a 7 ans

90 j'aime

9

Boyhood
Rawi
7
Boyhood

12 years a child

En préambule, je voudrais pousser un coup de gueule ! Depuis le temps que j'attends ce film, je n'étais plus à une quinzaine près mais ayant l'opportunité de le voir en avant première, je me rends...

Lire la critique

il y a 8 ans

88 j'aime

39

Boyhood
guyness
7
Boyhood

Une vie de mots, passants

Quand on lance un film expérimental de 2h46 avec une pointe d’appréhension, l’entendre s’ouvrir sur du Coldplay fait soudain redouter le pire. Faut dire que j’arrivais sur un territoire d’autant plus...

Lire la critique

il y a 7 ans

81 j'aime

17

Alive in Joburg
Thibaut_Vitré
5

Quand l'introduction se fait au moment de la conclusion

En grand novice j'ai découvert ce court-métrage après le fameux district 9. Rien de grandiose ici, on retrouve les éléments de construction du film qui sortira quelques années plus tard. Des effets...

Lire la critique

il y a 7 ans

1 j'aime

Shutter Island
Thibaut_Vitré
9

Autant d'intrigues que de visionnages nécessaires

Deuxième fois que je vois ce film et si la première fois j'avais clairement manqué d'attention et d'intérêt, la seconde fut pour moi une grande bouffée de compréhension et d'hypothèses dans ma...

Lire la critique

il y a 7 ans

1 j'aime

Le vent se lève
Thibaut_Vitré
8

Vivre sa vie ...

Une réussite ce film, quand après tant d'années un si grand réalisateur vient tirer sa révérence d'une si belle manière, on ne peut que saluer ce personnage. Un passage de l'imaginaire à la réalité...

Lire la critique

il y a 7 ans

1 j'aime