De l'or pour les braves.

Avis sur Braqueurs d'élite

Avatar HITMAN
Critique publiée par le

Dernière œuvre made in Besson en date, cette coproduction franco-allemande par EuropaCorp et le Studios de Babelsberg, dont les bobines attendent dans un carton depuis un an. Voici finalement une sortie estivale, l'ancien The Lake re-titré ensuite Renegades pour un titre final français Braqueurs d'élite est un film de guerre et d'aventure qui entraîne le spectateur à la recherche d'un trésor d'or de guerre nazi dans une ville engloutie de Serbie. Écrit et produit par notre nabab du cinéma français Luc Besson avec la mise en scène efficace du cinéaste Steven Quale (Destination Finale 5, Black Storm) mettant en vedette Sullivan Stapleton (Les Condamnés, 300 : La Naissance d'un Empire). À Sarajevo, une équipe de Navy Seals découvre un trésor au fond d'un lac. Ils décident de le remonter à la surface pour le restituer aux habitants locaux démunis. Mais l'ennemi les a repérés et ils n'ont que quelques heures pour réussir leur opération.
Au casting international nous retrouvons J. K. Simmons (Le Chacal, Father Figures), Charlie Bewley (Soldiers of Fortune, Hammer of the Gods), Clemens Schick (Casino Royale, Overdrive), Ewen Bremner (Trainspotting, Wonder Woman), Diarmaid Murtagh (Monuments Men, Dracula Untold), Sylvia Hoeks (The Storm, Blade Runner 2049), Dimitri Leonidas (Centurion, Monuments Men), Alain Blažević et Joshua Henry.

C'est quand qu'on sort ?

Quand il arrête de pleuvoir !

En 1995, une équipe de Navy Seals en poste en Europe découvre un trésor de 27 tonnes de lingots enfoui au fond d’un lac, en pleine zone de guerre. Désireux de le récupérer afin d’aider les habitants, ils vont monter une opération des plus audacieuses. Mais, repérés par l'ennemi, ils ne disposeront que de quelques heures pour mener à bien leur opération.

On pète le mur, on pète le coffre, des couilles en or !

Dans la même veine scénaristique que De l'or pour les braves ou Les Morfalous, subtil mélange entre Navy Seals : Les Meilleurs, Les Rois du désert et Black Sea. Braqueurs d'élite suit les trépidantes aventures d'un commando suicidaire de cinq Seals au coeur du siège de Sarajevo dans des décors grandioses en immersions entre scènes d'action d'introduction en tank, affrontement entre avion de chasse et hélicoptère, bagarres à mains nues et un final aquatique explosif le tout emballé avec de merveilleuses cash phrases et autres punchlines du plus bel effet comme dans un vieux actionner des eighties ! Le réal Quale nous mitone un bon petit film de guerre bien ficelé sous la musique du compositeur Éric Serra, le charme de Sylvia Hoeks et c'est déjà pas mal. Au top chrono !

Venez les cowboys, j'invite !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 832 fois
7 apprécient

HITMAN a ajouté ce film à 5 listes Braqueurs d'élite

Autres actions de HITMAN Braqueurs d'élite