Coeur de héros

Avis sur Braveheart

Avatar Kaciane Allard
Critique publiée par le

Citation

Ils peuvent nous ôter la vie... Mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté.

Citation

Tel est l'adage de William Wallace, interprété magistralement par notre excellent Mel Gibson.
Pour faire un rapide résumé, le film est narré par Robert le Bruce, premier roi d'Ecosse après la guerre d'indépendance. L'histoire met d'abord en scène l'enfance de Wallace, la mort de son père et de son frère, puis l'arrivée de son oncle devenu son tuteur. Wallace grandit et se marie, sa femme est exécutée par les Anglais, Wallace les massacre, c'est le début de sa révolte. S'ensuivent quelques escarmouches, deux grandes batailles, Sterling et Falkirk, une autre romance (avec Sophie Marceau) et une trahison qui mène tout droit ce pauvre Wallace au pilori.

Lorsque je vis, Braveheart, pour la première fois, je n'avais que 18 ans. Les émotions étaient déjà bien vives et ma sensibilité à fleur de peau.
22 ans plus tard, ces émotions, fortement ressenties, sont toujours autant vives.
William Wallace a réussi à me faire ressentir toute sa déception, toute sa haine, tout son amour, toute sa détermination.
On m'a toujours dit que j'étais une femme forte, ne laissant transparaître aucune émotion. Et pourtant, Braveheart a réussi à me faire plier le genou pas comme notre cher William Wallace. Je n'avais jamais versé autant de larmes.

L'atmosphère ambiante, les décors d'Ecosse et d'Irlande, la musique prenante et surtout les batailles nous transportent dans la vie ce personnage très peu connu. Le sang gicle, les blessés hurlent, les flèches pleuvent, les épées s'entrechoquent, bref c'est immersif.
Braveheart reste un excellent film, voir le meilleur de film de Mel Gibson quoiqu'un peu inexact historiquement, rendant populaire sur la scène internationale un personnage trop peu connu. En effet, un véritable engouement s'est créé autour de l'Écosse et de ce personnage une fois le film sorti. Sites des batailles devenant des lieux touristiques, de nombreux films et jeux vidéo vont même de leur petit clin d'œil à ce film couronné de 5 oscars. Et même encore des similitudes avec Aragorn du Seigneur des Anneaux. Il est aisé aujourd'hui de voir une référence au film de Mel Gibson qui ne peut laisser personne insensible.

Merci Mel.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1299 fois
41 apprécient · 2 n'apprécient pas

Kaciane Allard a ajouté ce film à 5 listes Braveheart

Autres actions de Kaciane Allard Braveheart