Règlements de compte en montagnes canadiennes

Avis sur Braven

Avatar etiosoko
Critique publiée par le

Joe Braven, père de famille et petit patron d’une entreprise de bucheronnage, se voit mêlé malgré lui à un trafic de drogue qui se soldera par le siège et l’assaut de sa maison, la mise en danger des siens et plusieurs chasses à l’homme dans la nature.
Enjeu usé et abusé, vu mille fois, avec des bons et des méchants archi-classiques, classent évidemment ce film dans les spectacles familiaux du mercredi après-midi. Une fois admis le cadre on a bien un bon petit film canadien qui remplit parfaitement son rôle d’aération, d’action et de divertissement sans lendemain. On a plus l’impression que le sujet n’est qu’un prétexte bateau pour voir Jason Momoa en péril dans une nature magnifique et sauvage qu’il a l’avantage de maitriser, mêlant les montagnes enneigées aux forêts infinies, les mortelles et vertigineuses falaises et les fracas océaniques glacés.
Si certains nanars de ce genre s’avèrent parfois lourds et ennuyeux, celui-ci reste bien mené, avec des personnages attachants, une nana, un vieillard sénile et une fillette qui agissent au lieu de tenir l’eternel rôle de potiches victimaires, avec une absence bienvenue de sentimentalisme gnangnan, un héros qui n’a rien d’un dévastateur à la Stallone ou Schwarzenegger mais bien un simple colosse dégourdi qui sait se battre et qui s’en prend plein la gueule face à des gens plus habitués, les énormités ne sont pas trop nombreuses, les combats obéissent à une relative sobriété, la mise en scène parvient à nous balader agréablement jusqu’au bout, ça va. En somme il nous permet de passer un moment de légèreté bien sympathique et sans prétention, aussi je trouve dommage de voir certains dessins animés notés 8 ou 9 et ce film-là si mal critiqué.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 483 fois
3 apprécient

Autres actions de etiosoko Braven