Avis sur

Braven par pierrick_D_

Avatar pierrick_D_
Critique publiée par le

Des trafiquants de drogue planquent de la came dans un chalet canadien isolé appartenant à Braven,un exploitant forestier.C'est ballot,mais quand ils viennent récupérer leur bien,le maître des lieux est présent avec sa famille,ce qui va engendrer un siège en règle et de sanglants affrontements entre les affreux et les gentils occupants de la baraque.Mais pourquoi tourne-t-on encore des navets aussi avariés?Y a-t-il vraiment des gens si à l'aise qu'ils peuvent se permettre de gaspiller leur bel argent dans des entreprises à ce point frelatées?C'est juste pour faire tourner l'industrie,on dirait,pour éviter le chômage aux professionnels de la profession.Ou alors,c'est pour blanchir les bénéfices de la mafia,il y a sûrement une raison à tout ça.Il faut dire que le montage financier a dû se révéler compliqué quand on considère la myriade de producteurs constellant le générique.On trouve parmi eux les noms de l'acteur principal Jason Momoa,du coscénariste Mike Nilon ou du directeur photo Brian Andrew Mendoza,entre autres.L'histoire,mollement filmée,a été vue et revue cinq cent mille fois et tout est prévisible de A jusqu'à Z.D'un côté donc la sympathique famille,des gens a priori ordinaires,qui va dans l'adversité démontrer des capacités de résistance et des aptitudes au combat proprement stupéfiantes.Qu'il s'agisse du grand-père,du père,de la mère ou même de la gamine,ça cavale à toute allure,ça manie toutes sortes d'armes avec dextérité,ça cogne dur,ça tire précis et ça fait preuve d'une inventivité démentielle dans les situations d'urgence les plus pressantes.En face,on a un gang de criminels expérimentés bien décevant.Ils sont nombreux,costauds,aguerris au gunfight,enfourraillés comme des porte-avions,et pourtant ils vont prendre une sacrée branlée.Aussi vifs qu'un élevage de gastéropodes sous sédatifs,aussi dangereux qu'un club de pacifistes amputés des membres inférieurs,aussi futés qu'une bande de militants antifas en plein shopping,ils se montrent incapables d'assurer un seul tir correct en dépit des centaines de balles qu'ils envoient et infoutus de maîtriser quelque adversaire que ce soit,fussent une femme ou une petite fille.Du coup,il se passe ce qui se passe toujours dans ces cas-là,ils se font dégommer un à un par ceux qu'ils agressent,en finissant naturellement par le chef de la bande,c'est obligatoire dans tous ces scripts photocopiés,tandis que les gentils s'en tirent avec quelques ecchymoses,à part un qu'on laisse crever car c'est plus commode pour le fonctionnement de la famille.Les comédiens sont tous nuls,en particulier le colosse Jason Momoa,devenu star en étant Conan le barbare version 2011 ou Aquaman,qui joue moins bien que les troncs des arbres au milieu desquels il évolue.Ne reste que la beauté des magnifiques paysages enneigés,ce qui est bien peu.A noter qu'un des scénaristes s'appelle Thomas Pa'a Sibbett,ce qui ressemble à un gag.Pas si bête,peut-être,mais complètement con,c'est certain.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 256 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de pierrick_D_ Braven